Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
792 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Dean Martin
Dean Martin
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour cet
artiste :
Au
sommaire
Regarder
7
affiches
1
couverture
de magazine
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.



Aucun portrait

Lionel Abelanski Homme

Acteur français
Né le 22 octobre 1964 (52 ans)


2 PERSONNAGES JOUÉS PAR LIONEL ABELANSKI :
(Ordre chronologique)
Lionel Abelanski jouant Serge Perez dans LA BEUZE
Serge Perez
dans «LA BEUZE» (Francois Desagnat, Thomas Sorriaux, 2003) [voir les autres personnages]
Enfant, il perdit ses parents à cause d'un hippie drogué (Rudy Bouchoucha) qui fit accidentellement chuter sur eux deux plants de cannabis en pot. Depuis, il voue une haine sans borne contre les consommateurs de marijuana, n'hésitant pas à leur faire brouter la pelouse en guise de représailles. Alerté de l'agression de la vieille Madame Batin (Ginette Garcin) par deux drogués – Alphonse Brown () et Scotch (Vincent Desagnat) –, cet inspecteur de la brigade des stupéfiants se donne pour mission, secondé par Marceau (Jean-François Gallotte), de leur faire payer le prix fort. Lorsqu'il retrouve ces deux olibrius, il est enfumé par la cargaison de "beuze" qui brûle dans l'accident qu'il a provoqué. Halluciné, il fuit à toutes jambes, poursuivi par l'équipe de rugby de Jona Lomu (Sefo Mauligalo).
 

Lionel Abelanski jouant Le père Perez dans LA BEUZE
Le père Perez
dans «LA BEUZE» (Francois Desagnat, Thomas Sorriaux, 2003) [voir les autres personnages]
Lorsque Perez () était enfant (Maxime Chaput-David), il mourut assommé par un plant de cannabis en pot, poussé accidentellement par un hippie (Rudy Bouchoucha) en faisant la culture sur son balcon.
 


 
62 visites
dès le
04-06-2017
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.943.670
Hit-Parade