Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
486 SAGAS
679 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Bob Dylan
Bob Dylan
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour cet
artiste :
Au
sommaire
12
couvertures
de magazines
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.



Aucun portrait

Kirk Douglas Homme

De son vrai nom Issur Danielovitch
Acteur, producteur et écrivain, ainsi que réalisateur (ciné), américain
Né le 9 décembre 1916 (100 ans)


2 PERSONNAGES JOUÉS PAR KIRK DOUGLAS :
(Ordre chronologique)
Kirk Douglas jouant Charles Tatum, dit "Chuck" dans LE GOUFFRE AUX CHIMÈRES
Charles Tatum, dit "Chuck"
dans «LE GOUFFRE AUX CHIMÈRES» (Billy Wilder, 1951) [voir les autres personnages]
Reporter renommé renvoyé par des journaux nationaux, il s'offre à vil prix au "Sun Bulletin" d'Albuquerque, tenu par Jacob Q. Boot (Porter Hall), dans l'espoir d'y trouver le scoop qui le propulsera de nouveau au devant de la scène. La chance lui sourit un an plus tard, lorsqu'il découvre, accompagné du jeune photographe Herbert (Robert Arthur #1), l'éboulement ayant bloqué et blessé un certain Léo Minosa (Richard Benedict) dans une caverne. Il s'accapare l'histoire en exclusivité, et allonge les délais de sauvetage afin de devenir une vedette et de se faire réengager par Nagel (Richard Gaines). Il incite Lorraine (Jan Sterling), l'épouse de Léo dont il refuse brutalement les avances, à profiter de la situation pour faire fructifier son commerce. Il sera désespéré quand son "ami" Léo s'éteindra d'avoir trop attendu ses sauveteurs, d'autant plus que tout son bel édifice s'effondre autour de lui...
 

Kirk Douglas jouant Jonathan Shields dans LES ENSORCELÉS
Jonathan Shields
dans «LES ENSORCELÉS» (Vincente Minnelli, 1952) [voir les autres personnages]
Installé depuis deux ans à Paris, ce producteur sollicite – par le truchement de son confrère Harry Pebbel (Walter Pidgeon) – ses ex-amis Georgia Lorrison (Lana Turner), James Lee Bartlow (Dick Powell) et Fred Amiel (Barry Sullivan), qui tous trois connaissent le succès à Hollywood, pour remettre le pied à l'étrier. Dix-huit ans plus tôt, après la mort de son père Hugo (William E. Green), il vivotait dans le cinéma avec ses amis Fred, Kay (Vanessa Brown) et Syd (Paul Stewart). Pour lui rembourser une dette de jeu, il se fit embaucher par la producteur Harry Pebbel et tourna quelques séries B. Il connut le succès en produisant "Le Crépuscule des Hommes-Chats" réalisé par son ami Fred Amiel. Bien que celui-ci fut à l'origine du script des "Monts du Lointain", il l'a trahi sans remords quand Harry Pebbel préfèra Von Ellstein (Ivan Triesault), un réalisateur plus expérimenté. Après l'avoir choisie et vue jouer une petite scène, il offrit un rôle principal à l'actrice de seconde zone Georgia Lorrison. Bien qu'elle fut tourmentée, généralement ivre et au départ médiocre, il en tomba amoureux et en fit une star. Pourtant, quand elle voulut partager avec lui le bonheur de sa gloire, il la rejeta pour rester avec la figurante Lila (Elaine Stewart). Hollywood ayant acheté les droits des "Grands Chemins", le premier roman à succès de James Lee Bartlow, il l'invita pour en développer le scénario. Constatant que celui-ci n'avançait guère à cause de son envahissante épouse Rosemary (Gloria Grahame), il confia celle-ci aux bons soins de "Gaucho" (Gilbert Roland) et partit seul avec l'écrivain au lac Arrowhead pour terminer le travail. Mais l'acteur et l'épouse du romancier trouvèrent la mort dans l'accident d'un avion privé. Il aida Bartlow à terminer son script, et dut remplacer Von Ellstein à la réalisation suite à un différend artistique. Déçu par son propre travail, bien que ruiné, il refusa de sortir le film, et révéla malgré lui à James Lee être à l'origine de la "liaison" entre "Gaucho" et Rosemary. À cause de tous ces événements, lorsqu'il rappelle Pebbel, il essuie un refus.
 


 
18 visites
dès le
20-12-2016
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.261.407
Hit-Parade