Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
493 SAGAS
713 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Hugo Weaving
Hugo Weaving
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour cet
artiste :
Au
sommaire
Il prête
sa voix
à...
8 de ses
personnages
en images
son
trombino-
star
Regarder
45
affiches
24
couvertures
de magazines
2 pièces
de
collections
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.



Photo de Fernandel

Fernandel Homme

De son vrai nom Fernand Joseph Désiré Contandin
Acteur, chanteur, réalisateur, producteur et homme de théâtre français (126 longs-métrages et 19 courts-métrages)
Né le 8 mai 1903 · Décédé le 26 février 1971 (à 67 ans)


145 FILMS CINÉMA DE OU AVEC FERNANDEL :
(Ordre chronologique)
  • «LA MEILLEURE BOBONNE»court (Marc Allégret, 1930) [joue Lucien Pivoine]
  • «ATTAQUE NOCTURNE»court (Marc Allégret, 1931) [joue Le commissaire]
  • «BRIC-À-BRAC ET COMPAGNIE»court (André Chotin, 1931) [joue Fernand]
  • «LA FINE COMBINE»court (André Chotin, 1931) [joue Joseph, le valet de chambre]
  • «J'AI QUELQUE CHOSE À VOUS DIRE»court (Marc Allégret, 1931) [joue Pierre Deneige, l'amant]
  • «PAS UN MOT À MA FEMME»court (André Chotin, 1931) [joue Jules]
  • «LE BLANC ET LE NOIR» (Robert Florey, 1931) [joue Le groom vierge]
  • «ON PURGE BÉBÉ» (Jean Renoir, 1931) [joue Le cousin Horace Truchet]
  • «PARIS-BÉGUIN» (Augusto Genina, 1931) [joue Ficelle, un petit truand]
  • «UN BEAU JOUR DE NOCES»court (Maurice Cammage, 1932) [joue Gustave Dupied, le marié]
  • «UNE BRUNE PIQUANTE»court (Serge de Poligny, 1932) [joue (à définir)]
  • «LA CLAQUE»court (Robert Péguy, 1932) [joue Jules]
  • «COMME UNE CARPE»court (Claude Hermann, 1932) [joue Chatelard, le mari volage]
  • «MARUCHE»court (Robert Peguy, 1932) [joue Maruche, un ami de Blondel]
  • «ORDONNANCE MALGRÉ LUI»court (Maurice Cammage, 1932) [joue Alfred Leneveux, chauffeur du colonel]
  • «PAR HABITUDE»court (Maurice Cammage, 1932) [joue Valentin Bourgeasse, l'homme qui fait vœu d'ivresse]
  • «QUAND TU NOUS TIENS, AMOUR !»court (Maurice Cammage, 1932) [joue (à définir)]
  • «LA TERREUR DE LA PAMPA»court (Maurice Cammage, 1932) [joue Bill Forster, plongeur à Hollywood]
  • «LE ROSIER DE MADAME HUSSON» (Bemard Deschamps, 1932) [joue Isidore, le rosier]
  • «CŒUR DE LILAS» (Anatole Litvak, 1932) [joue Le garçon d'honneur]
  • «VIVE LA CLASSE» (Maurice Cammage, 1932) [joue Moussin]
  • «PAS DE FEMMES» (Mano Bonnorad, 1932) [joue Casimir]
  • «UN HOMME SANS NOM» (Gustave Icicky, Roger le Bon, 1932) [joue Julot]
  • «LES GAÎTÉS DE L'ESCADRON» (Maurice Tourneur, 1932) [joue Le soldat Vanderague]
  • «ÇA COLLE»court (Christian-Jaque, 1933) [joue (à définir)]
  • «LE GROS LOT» (Maurice Cammage, 1933) [joue (à définir)]
  • «LIDOIRE»court (Maurice Tourneur, 1933) [joue Le cavalier Lidoire]
  • «LE JUGEMENT DE MINUIT» (Alexandre Esway, André Charlot, 1933) [joue Sam Hackitt]
  • «L'ORDONNANCE» (Victor Tourjansky, 1933) [joue Étienne]
  • «D'AMOUR ET D'EAU FRAÎCHE» (Felix Gandéra, 1933) [joue Éloi, le chauffeur]
  • «LE COQ DU RÉGIMENT» (Maurice Cammage, 1933) [joue Le soldat Médard]
  • «LA GARNISON AMOUREUSE» (Max de Vaucorbeil, 1934) [joue Paul, le "deuxième classe"]
  • «LA PORTEUSE DE PAIN» (René Sti, 1934) [joue Billenbuis, un boulanger]
  • «UNE NUIT DE FOLIES» (Maurice Cammage, 1934) [joue Fernand, le barman]
  • «LE TRAIN DE HUIT HEURES QUARANTE-SEPT» (Henry Wulscleger, 1934) [joue Le cavalier Croquebol]
  • «LE CHÉRI DE SA CONCIERGE» (Guarino Glavany, 1934) [joue Eugène Crochard]
  • «LES BLEUS DE LA MARINE» (Maurice Cammage, 1934) [joue Lafraise, un marin du "Victorieux"]
  • «ANGÈLE» (Marcel Pagnol, 1934) [joue Saturnin, le valet de ferme]
  • «ADÉMAÏ AVIATEUR» (Jean Tarride, 1934) [joue Méchelet, le camarade d'Adémaï]
  • «L'HÔTEL DU LIBRE ÉCHANGE» (Marc Allégret, 1934) [joue Boulot, le garçon d'étage]
  • «LE CAVALIER LAFLEUR» (Pierre-Jean Ducis, 1934) [joue Fernand Gaëtan Lafleur, le réserviste]
  • «FERDINAND LE NOCEUR» (René Sti, 1935) [joue Ferdinand Piat, préparateur en pharmacie]
  • «JIM LA HOULETTE» (André Berthomieu, 1935) [joue Jacques Moluchet, l'écrivain "nègre"]
  • «LES GAÎTÉS DE LA FINANCE» (Jack Forrester, 1936) [joue Le banquier Marivol / Le tailleur Lambinet]
  • «UN DE LA LÉGION» (Christian-Jaque, 1936) [joue Fernand, Esculape, Siméon Espitalion, brave homme embarqué par erreur à la Légion étrangère]
  • «JOSETTE» (Christian-Jaque, 1937) [joue Albert Durandal]
  • «FRANÇOIS 1ER» (Christian-Jaque, 1937) [joue Honorin, régisseur de théâtre, qui se rêve en Honorin des Meldeuses]
  • «LES DÉGOURDIS DE LA 11ÈME» (Christian-Jaque, 1937) [joue L'ordonnance Patard, le premier dégourdi]
  • «IGNACE» (Pierre Colombier, 1937) [joue Ignace Boitaclou, jeune paysan incorporé]
  • «UN CARNET DE BAL» (Julien Duvivier, 1937) [joue Fabien Coutissol, le coiffeur]
  • «LES ROIS DU SPORT» (Pierre Colombier, 1937) [joue Fernand, garçon de café]
  • «REGAIN» (Marcel Pagnol, 1937) [joue Urbain Gédémus, le rémouleur]
  • «HERCULE» (Alexandre Esway, 1938) [joue Hercule Maffre, pêcheur provençal, héritant d'un grand journal]
  • «LE SCHPOUNTZ» (Marcel Pagnol, 1938) [joue Irené Fabre, "le Schpountz"]
  • «BARNABÉ» (Alexandre Esway, 1938) [joue Barnabé, flûtiste occasionnel]
  • «TRICOCHE ET CACOLET» (Pierre Colombier, 1938) [joue Tricoche, détective privé]
  • «ERNEST LE REBELLE» (Christian-Jaque, 1938) [joue Ernest Pic, steward, accordéoniste à bord d'un navire]
  • «RAPHAËL LE TATOUÉ» (Pierre Colombier, 1939) [joue Modeste Manosque, veilleur de nuit, alias Raphaël]
  • «LES CINQ SOUS DE LAVARÈDE» (Maurice Cammage, 1939) [joue Armand Lavarède, le cousin de M. Richard / Sévéro, l'ennemi public n° 1]
  • «BERLINGOT ET COMPAGNIE» (Fernand Rivers, 1939) [joue François, marchand de berlingots]
  • «FRIC-FRAC» (Maurice Lahmann, Claude Autant-Lara, 1939) [joue Marcel]
  • «L'HÉRITIER DES MONDÉSIR» (Albert Valentin, 1940) [joue Bienaimé de Mondésir, le facteur / Le baron de Mondésir / Le chevalier, un aïeul / "Mon mignon", un aïeul / Le grand-père, un aïeul / Le mousquetaire, un aïeul / Le curé, un aïeul / Le capitaine, un aïeul / Le professeur (?), un aïeul / Le maire, un aïeul]
  • «MONSIEUR HECTOR» (Maurice Cammage, 1940) [joue Hector, le valet de chambre]
  • «LA FILLE DU PUISATIER» (Marcel Pagnol, 1940) [joue Félipe Rambert]
  • «LA NUIT MERVEILLEUSE» (Jean-Paul Paulin, 1940) [joue Le berger]
  • «UN CHAPEAU DE PAILLE D'ITALIE» (Maurice Cammage, 1941) [joue Fadinard, le jeune marié]
  • «L'ACROBATE» (Jean Borer, 1941) [joue Ernest Sauce, maître d'hôtel]
  • «LE CLUB DES SOUPIRANTS» (Maurice Gleize, 1941) [joue Antoine Cyprien Valoisir, chasseur de papillons]
  • «SIMPLET» (, 1942) [joue Simplet, le "fada" de Miéjour + réalisation]
  • «LES PETITS RIENS» (Raymond Leboursier, 1942) [joue M. Astier]
  • «LA BONNE ÉTOILE» (Jean Boyer, 1943) [joue Auguste dit "Guste", pêcheur provençal]
  • «UNE VIE DE CHIEN» (Maurice Cammage, 1943) [joue Gustave Bourdillon, professeur dans un institut]
  • «NE LE CRIEZ PAS SUR LES TOITS» (Jacques Daniel-Nomman, 1943) [joue Vincent Fleuret, préparateur du professeur Léonard]
  • «LA CAVALCADE DES HEURES» (Yvan Noé, 1943) [joue Antonin]
  • «ADRIEN» (, 1943) [joue Adrien Moulinet, encaisseur à la banque Nortier + réalisation]
  • «LE MYSTÈRE SAINT-VAL» (René Le Hénaff, 1945) [joue Désiré Henri Le Sec, détective]
  • «NAÏS» (Raymond Leboursier, 1945) [joue Toine, l'ouvrier agricole bossu]
  • «LES GUEUX AU PARADIS» (René Le Hénaff, 1946) [joue Pons, un joyeux drille]
  • «L'AVENTURE DE CABASSOU» (Gilles Grangier, 1946) [joue Marius Cabassou, architecte]
  • «PÉTRUS» (Marc Allégret, 1946) [joue Pétrus Gazanian]
  • «CŒUR DE COQ» (Maurice Cloche, 1946) [joue Tulipe Barbaroux, ouvrier imprimeur]
  • «ÉMILE L'AFRICAIN» (Robert Vernay, 1948) [joue Émile Boulard, accessoiriste]
  • «SI ÇA PEUT VOUS FAIRE PLAISIR» (Jacques Daniel-Norman, 1948) [joue Martial Gonfaron, aboyeur à la salle des ventes de Cassis]
  • «L'ARMOIRE VOLANTE» (Carlo Rim, 1948) [joue Alfred Puc, percepteur]
  • «L'HÉROÏQUE MONSIEUR BONIFACE» (Maurice Labro, 1949) [joue Victor Boniface, étalagiste]
  • «ON DEMANDE UN ASSASSIN» (Ernest Neubach, 1949) [joue Bob Laurent, le fils de famille]
  • «JE SUIS DE LA REVUE» («Botta e risposta», Mario Soldati, 1950) [joue Fernand, le peintre en bâtiment dévot]
  • «CASIMIR» (Richard Pottier, 1950) [joue Casimir, représentant en aspirateurs]
  • «TU M'AS SAUVÉ LA VIE» (Sacha Guitry, 1950) [joue Fortuné Richard]
  • «UNIFORMES ET GRANDES MANŒUVRES» (René Le Hénaff, 1950) [joue Luc, portier du "Miramar", alias André Duroc]
  • «MEURTRES ?» (Richard Pottier, 1950) [joue Noël Annequin, paysan et mari d'Isabelle]
  • «TOPAZE» (Marcel Pagnol, 1951) [joue Albert Topaze, professeur à l'institution "Muche"]
  • «BONIFACE SOMNAMBULE» (Maurice Labro, 1951) [joue Victor Boniface, détective dans un grand magasin]
  • «ADHÉMAR OU LE JOUET DE LA FATALITÉ» (, 1951) [joue Adhémar Pomme, ordonnateur de pompes funèbres, garde malade, souffleur... + réalisation]
  • «LA TABLE AUX CREVÉS» (Henri Verneuil, 1951) [joue Urbain Coindet, paysan et conseiller municipal]
  • «L'AUBERGE ROUGE» (Claude Autant-Lara, 1951) [joue Le moine]
  • «LE PETIT MONDE DE DON CAMILLO» (Julien Duvivier, 1952) [joue Don Camillo, le curé] [v.f. ]
  • «COIFFEUR POUR DAMES» (Jean Boyer, 1952) [joue Marius, dit Mario, coiffeur pour dames]
  • «LE FRUIT DÉFENDU» (Henri Verneuil, 1952) [joue Dr. Charles Pellegrin]
  • «LE BOULANGER DE VALORGUE» (Henri Verneuil, 1953) [joue Félicien Hébrard, boulanger]
  • «CARNAVAL» (Henri Verneuil, 1953) [joue Dardamelle, architecte]
  • «LE RETOUR DE DON CAMILLO» (Julien Duvivier, 1953) [joue Don Camillo, le curé] [v.f. ]
  • «L'ENNEMI PUBLIC N° 1» (Henri Verneuil, 1953) [joue Joé Calvet, l'américain myope]
  • «MAM'ZELLE NITOUCHE» (Yves Allégret, 1954) [joue Célestin Floridor, professeur de musique]
  • «LE MOUTON À CINQ PATTES» (Henri Verneuil, 1954) [joue Édouard Saint-Forget, le père / Alain, le fils esthéticien / Désiré, le fils laveur de vitres / Étienne, le fils loup de mer / Bernard, le fils journaliste / Charles, le fils abbé]
  • «ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS» (Jacques Becker, 1954) [joue Ali Baba, le serviteur de Cassim]
  • «LE PRINTEMPS, L'AUTOMNE ET L'AMOUR» (Gilles Grangier, 1955) [joue Fernand Sarrazin, dit "Noël", patron nougatier]
  • «LA GRANDE BAGARRE DE DON CAMILLO» («Don Camillo e l'on. Peppone», Carmine Gallone, 1955) [joue Don Camillo, le curé] [v.f. ]
  • «L'ART D'ÊTRE PAPA»court (Maurice Régamey, 1956) [joue (à définir)]
  • «LE TÉLÉPHONE»court (Maurice Régamey, 1956) [joue (à définir)]
  • «LE COUTURIER DE CES DAMES» (Jean Boyer, 1956) [joue Fernand Vignard]
  • «DON JUAN» (John Berry, 1956) [joue Sganarelle, le valet de Don Juan]
  • «HONORÉ DE MARSEILLE» (Maurice Régamey, 1956) [joue Honoré de Marseille / Protis / Honoris]
  • «LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS» («Around the World in Eighty Days», Michael Anderson #1, 1956) [joue Le cocher de fiacre à Paris] [v.f. ]
  • «SOUS LE CIEL DE PROVENCE» («Era di Venerdi 17», Mario Soldati, 1956) [joue Paul Verdier, représentant en chocolat] [v.f. ]
  • «L'HOMME À L'IMPERMÉABLE» (Julien Duvivier, 1957) [joue Albert Constantin, clarinettiste]
  • «SÉNÉCHAL LE MAGNIFIQUE» (Jean Boyer, 1957) [joue François, Lucien Sénéchal, comédien d'une troupe théâtrale]
  • «LE CHÔMEUR DE CLOCHEMERLE» (Jean Boyer, 1957) [joue Baptistin Lachaud, dit "Titin", chômeur]
  • «À PARIS TOUS LES DEUX» («Paris Holiday», Gerd Oswald, 1958) [joue Fernydel, l'artiste français]
  • «LA LOI C'EST LA LOI» («La legge è legge», Christian-Jaque, 1958) [joue Ferdinand Pastorelli, douanier français]
  • «LA VIE À DEUX» (Clément Duhour, 1958) [joue Marcel Gaboufigue, mari de Marguerite]
  • «LES VIGNES DU SEIGNEUR» (Jean Boyer, 1958) [joue Henri Lévrier, l'ami de la famille]
  • «LE GRAND CHEF» (Henri Verneui, 1959) [joue Antoine Venturen, employé d'une station-service]
  • «LE CONFIDENT DE CES DAMES» (Jean Boyer, 1959) [joue Giuliano Goberti, vétérinaire]
  • «LA VACHE ET LE PRISONNIER» (Henri Verneui, 1959) [joue Charles Bailly, prisonnier de guerre]
  • «CRÉSUS» (Jean Giono, 1960) [joue Jules, le berger de Provence]
  • «LE CAÏD» (Bernard Borderie, 1960) [joue Justin Migonet, professeur de philosophie]
  • «COCAGNE» (Maurice Cloche, 1961) [joue Marc-Antoine, chauffeur de benne de nettoiement]
  • «LE JUGEMENT DERNIER» («Il giudizio universale», Vittorio De Sica, 1961) [joue Le veuf]
  • «DYNAMITE JACK» (Jean Bastia, 1961) [joue Antoine Espérendieu, collecteur d'impôts / Dynamite Jack, le bandit]
  • «DON CAMILLO... MONSEIGNEUR !» («Don Camillo monsignore ma non troppo», Carmine Gallone, 1961) [joue Don Camillo, monsignor] [v.f. ]
  • «L'ASSASSIN EST DANS L'ANNUAIRE» (Léo Joannon, 1962) [joue Albert Rimoldi]
  • «LE DIABLE ET LES DIX COMMANDEMENTS» (Julien Duvivier, 1962) [joue L'homme qui se prend pour Dieu (segment "Un seul Dieu tu adoreras")]
  • «EN AVANT LA MUSIQUE» («Il cambio della guardia», Giorgio Bianchi, 1962) [joue Attilio Capellaro, aubergiste] [v.f. ]
  • «LE VOYAGE À BIARRITZ» (Gilles Grangier, 1963) [joue Guillaume Dodut]
  • «BLAGUE DANS LE COIN» (Maurice Labro, 1963) [joue Jeff Burlington, le comique]
  • «LE BON ROI DAGOBERT» (Pierre Chevalier, 1963) [joue M. Pelletan / Le roi Dagobert]
  • «LA CUISINE AU BEURRE» (Gilles Grangier, 1963) [joue Fernand Jouvin, prisonnier de guerre]
  • «RELAXE-TOI CHÉRIE» (Jean Boyer, 1964) [joue François Faustin]
  • «L'ÂGE INGRAT» (Gilles Grangier, 1964) [joue Adolphe Lartigue, le père d'Antoine + production]
  • «DON CAMILLO EN RUSSIE» («Il compagno Don Camillo», Luigi Comencini, 1965) [joue Don Camillo, le curé] [v.f. ]
  • «LA BOURSE ET LA VIE» (, 1966) [joue Charles Migue, un collègue de Pelepan]
  • «LE VOYAGE DU PÈRE» (Denys de la Patellière, 1966) [joue M. Quantin, fermier Jurassien]
  • «L'HOMME À LA BUICK» (Gilles Grangier, 1968) [joue Armand Favrot, alias Monsieur Jo, contrebandier]
  • «HEUREUX QUI COMME ULYSSE...» (Henri Colpi, 1970) [joue Antonin, modeste garçon de ferme]
REMERCIEMENTS
Merci ! En exclusivité, Almost Happy nous signale que joue en fait deux rôles dans «LES CINQ SOUS DE LAVARÈDE» [1939], l'un étant échangé contre l'autre. Et nous indique TOUS les aïeux de «L'HÉRITIER DES MONDÉSIR».

 
2.944 visites
dès le
27-05-2008
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.433.810
Hit-Parade