Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
821 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Omar Sy
Omar Sy
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
34 photos-
personnages
Acteurs au
générique
1
affiche
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «UNE BELLE FILLE COMME MOI»
13
sept.
1972
13
sept.
1972

UNE BELLE FILLE COMME MOI

France (1972) · Drame · 1h38
Réalisé par
Avec , , Charles Denner, Guy Marchand, , Anne Kreis, Philippe Léotard, Gilberte Géniat, Gaston Ouvrard, Danièle Girard

 
Venant, dans le cadre d'un doctorat, interroger plusieurs fois une femme incarcérée pour meurtre, un jeune professeur en sociologie découvre ses rapports toujours intéressés avec ses divers amants, et prouve son innocence dans la mort de l'un d'eux.
Image-titre de «UNE BELLE FILLE COMME MOI»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«UNE BELLE FILLE COMME MOI»
Titre-générique de «UNE BELLE FILLE COMME MOI»
Lire ce texte avec webReader
Dans le cadre d'un doctorat en sociologie sur les femmes criminelles, Stanislas Prévine () vient interroger Camille Bliss () en prison. Au fil des entretiens, ils évoquent sa vie, en commençant par la mort de son père (???), tombé d'un grenier parce que l'espiègle petite fille (Philippe Léotard) avait (intentionnellement ?) retiré l'échelle. En sortant de maison de correction, encore mineure, elle fit la connaissance de l'obsédé Clovis Bliss (Philippe Léotard), qui la cacha dans son garage jusqu'à ce qu'elle se prétendit enceinte pour le forcer à l'épouser. Après avoir volé quelque argent à sa belle-mère (Gilberte Géniat), Camille travailla au Colt Saloon, où elle devint la maîtresse de l'artiste Sam Golden, alias Roger (Guy Marchand), espérant qu'il la propulserait dans le show-biz. Clovis voulut tuer son rival mais se retrouva à l'hôpital suite à un accident sur la route. Fuyant à demi nue la colère de Florence, l'épouse (Danièle Girard) de Roger, la jeune femme se réfugia dans le camion d'Arthur (Charles Denner), un dératiseur solitaire et très généreux qui la déposa chez elle. Elle y trouva Maître Murene () qui, venu proposer de défendre les intérêts financiers de l'accidenté, la séduisit aussitôt. Contrairement à sa jalouse secrétaire Hélène (Anne Kreis), Stanislas excuse la prisonnière, avec qui il échange des cadeaux, par son enfance malheureuse. En lui mentant, Camille sollicitait le vertueux Arthur pour la conduire jusque chez ses deux amants, puis devint sa première maîtresse. Elle découvrit que Murene, de mèche avec Florence Golden, lui avait fait signer un constat d'adultère. Chez le dératiseur absent, elle gaza son mari qui l'avait suivie et l'avocat qu'elle avait appelé. Mais Arthur, après les avoir sauvés, voulut entraîner la mécréante dans son suicide, mais chuta seul du haut d'une cathédrale. Des témoignages l'accusant de l'avoir poussé, Camille se retrouva en prison. Grâce au film d'un jeune cinéaste amateur (Jérôme Zucca) prouvant ses dires, madame Bliss est libérée et entame une carrière dans la chanson. Le sociologue est incarcéré pour le meurtre de Clovis, en fait commis par Camille surprise par son mari dans ses bras. Visant à détruire le gênant four à pain qu'elle avait truqué pour tuer madame Bliss mère, la "généreuse" chanteuse fait bâtir une piscine municipale avec le soutien financier de son nouvel amant (???).

 
1.969 visites
dès le
19-10-2007
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
11.128.781
Hit-Parade