Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
791 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Capucine Anav
Capucine Anav
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
7 pages de
références
cinéma
Acteurs au
générique
1
ciné-gaffe
6
affiches
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Aveleyman
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «UN VRAI CINGLÉ DE CINÉMA»
06
déc.
1956
19
avr.
1957

UN VRAI CINGLÉ DE CINÉMA
(Hollywood or Bust)

États-Unis (1956) · Comédie · 1h35
Réalisé par Frank Tashlin
Avec , , Pat Crowley, Max "Slapsie Maxie" Rosenbloom, Anita Ekberg

 
Un arnaqueur endetté auprès d'un bookmaker intransigeant et un modeste employé cinéphile un peu timbré, accompagné d'un grand danois et rêvant de rencontrer son idole, partent ensemble pour Hollywood à bord de la voiture qu'ils ont gagné tous deux, et prennent en chemin une jeune et jolie chanteuse.
Image-titre de «UN VRAI CINGLÉ DE CINÉMA»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«UN VRAI CINGLÉ DE CINÉMA»
Titre-générique de «UN VRAI CINGLÉ DE CINÉMA»
Lire ce texte avec webReader
En préambule, dédie ce film à tous les cinéphiles () du monde.
À New York, menacé par Bookie (Max "Slapsie Maxie" Rosenbloom) – au patron (Ben Welden) duquel il doit trois milles dollars –, Steve Wiley () l'emmène réaliser une arnaque. Muni des doubles de tous les tickets d'une loterie, il gagne une voiture. Mais Malcolm Smith (), qui détient le véritable n° K13632, se manifeste aussi. Déclarés co-gagnants, Steve propose de rentrer à Hollywood avec Malcolm afin de tirer le meilleur prix de la revente de leur lot, et prétend pouvoir lui présenter sa voisine – Anita Ekberg (elle-même), l'idole de ce cinéphile. Il projette d'égarer rapidement son "nouvel ami", mais "Monsieur Bascom" – l'imposant grand danois du vrai gagnant – l'en dissuade à deux reprises. Appelant Bookie – qui s'est fait défigurer par son patron bookmaker –, il voit filer la voiture... mais Malcolm revient, souhaitant seulement tester la conduite.
Ils continuent leur route de la côte Est à la côte Ouest en chantant, salués par de jeunes et jolies fermières. En panne d'essence, ils constatent ne plus avoir un sou. Ils courent après le véhicule, au frein mal serré, le chien au volant, et le poussent à temps (à trois !) hors d'un passage à niveau. Trouvant seulement quatre litres d'essence, ils continuent, la faim au ventre. Prise en charge, une charmante vieille dame (Kathryn Card) les braque et vole leur décapotable. Ils réquisitionnent une vieille guimbarde et retrouvent leur véhicule abandonné, en panne sèche. Mais le tacot n'a pas tenu : Terry (Pat Crowley), sa jeune conductrice, n'en tire que quarante dollars, qu'empoche Steve.
Ils reprennent la route à trois. Arrêtés pour la nuit, Terry repousse les avances de Steve, séducteur impénitent. Ils roulent du Mississippi à l'Arizona en chantant les vertus de chaque état traversé. Lors d'une halte, Steve éloigne Malcolm afin de rejoindre Terry près d'une rivière et l'embrasse de force. Parti pour traire une vache, Malcolm joue les toréadors face à un taureau menaçant, mais son copain le sort de l'enclos in extremis. Malcolm lui est reconnaissant ; Terry le remercie d'un baiser.
À Las Vegas, Terry est déposée au Silver Spur Hotel où elle est engagée comme danseuse. Son chien s'y énamourant d'une jolie caniche, Malcolm reconnaît, en la maîtresse de celle-ci, son idole ! Mais il la pousse malencontreusement dans la piscine... Ressentant son fameux "frisson de la chance", il gagne une fortune au craps sur les indications de Steve. Leur gain médiatisé, le bookmaker envoie Sammy Ross (Richard Karlan) réclamer son dû, mais Steve l'assomme. En nouveau riche, entouré par de nombreuses jolies femmes, Malcolm s'offre champagne et caviar à profusion. Steve convainc Terry, dont il a découvert les talents de chanteuse, de les suivre à Hollywood où il lui promet une meilleure place.
Tandis qu'ils approchent de Los Angeles, Malcolm se réveille avec la gueule de bois, et révèle à ses amis avoir utilisé tous ses gains pour acheter un magnifique collier de diamants à Anita. Après avoir remboursé Terry, Steve remet l'intégralité des mille cinq cents dollars de la revente de leur voiture à Malcolm, en lui révélant sa magouille et sa dette. Croyant au don de Malcolm, Steve l'emmène aux courses, mais ils perdent tout, et dorment à la belle étoile à l'Hollywood Bowl.
Un article de journal les mène aux studios Paramount. En fuyant le gardien (Michael Ross), Steve retrouve Terry en répétition avec qui il entonne un duo, et Malcolm s'émerveille d'un tournage avec Anita. Pourchassé après avoir gâché une scène, Malcolm sème la pagaille sur divers plateaux. L'interceptant, Anita le prie de reprendre son coûteux cadeau, mais lui demande de lui prêter "Mister Bascom". C'est ainsi que tous se retrouvent au Grauman's Chinese Theatre pour l'avant-première de "La Dame au grand danois".

 
435 visites
dès le
21-01-2014
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.936.763
Hit-Parade