Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
493 SAGAS
725 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Laurence Boccolini
Laurence Boccolini
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
1 page de
références
cinéma
18 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
1
couverture
de magazine
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Carteles de Cine
Galerie d'affiches s'appuyant sur Flickr (donc tailles multiples).
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Aveleyman
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «SIMPLES SECRETS»
18
déc.
1996
10
juin
1998

SIMPLES SECRETS
(Marvin's Room)

États-Unis (1996) · Drame · 1h38
Réalisé par Jerry Zaks
Avec , , Diane Keaton,
autres activités
Aussi : production
, Hume Cronyn, Gwen Verdon, Hal Scardino, Dan Hedaya, Cynthia Nixon, Margo Martindale

 
Atteinte d'une leucémie, une femme qui s'est dévouée toute sa vie à ses père et tante sollicite sa sœur perdue de vue et ses deux neveux jamais rencontrés pour un test de compatibilité de moelle osseuse, occasion pour ces êtres de se découvrir, se pardonner et se faire quelques révélations.
Image-titre de «SIMPLES SECRETS»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«SIMPLES SECRETS»
Titre-générique de «SIMPLES SECRETS»
Lire ce texte avec webReader
Depuis vingt ans, Bessie (Diane Keaton) s'occupe corps et âme de son vieux père Marvin (Hume Cronyn), totalement dépendant depuis son attaque cardiaque, ainsi que de sa tante Ruth (Gwen Verdon), qui n'a plus toute sa tête. Le docteur Wally () lui apprend qu'elle est atteinte de leucémie et qu'elle ne peut être guérie que par une greffe de moelle osseuse provenant d'un donneur de sa famille. Elle se résoud à contacter sa très indépendante sœur Lee (), perdue de vue depuis qu'elle est partie s'installer dans l'Ohio. Le jeune Hank (), rebelle de dix-sept ans, obtient l'autorisation de sortir de l'hôpital psychiatrique où il est interné depuis qu'il a incendié la maison familiale. Il se joint à sa mère Lee qu'il déteste et à son frère cadet Charlie (Hal Scardino) pour se rendre en Floride. Hostile contre cette tante qu'il ne connait pas, il refuse d'abord de se soumettre à un test de compatibilité de sa moelle osseuse. Le séjour permet toutefois à Hank de trouver une amie en la personne de Bessie, bien plus attentionnée que sa mère avec qui il communique mal, et d'accepter le prélèvement. C'est aussi l'occasion pour les sœurs de résoudre quelques reproches – la fuite de Lee refusant de s'occuper de leur père impotent, l'absence d'intérêt de Bessie pour ses neveux jusqu'à ce jour – et de trouver une affection réciproque qu'elles n'ont jamais partagée, même étant enfants. Alors que Hank idéalise son père absent, sa mère lui apprend l'avoir quitté quand lui avait quatre ans parce qu'il le battait. Quant à Charlie, il partage la passion de Ruth pour son feuilleton télévisé. Hélas, la moelle osseuse d'aucun membre de la famille n'est compatible pour sauver Bessie. Pour la première fois en paix avec son fils, Lee admire l'amour que sa sœur prodigue à son père, en l'amusant simplement avec des reflets de lumière...

 
2.491 visites
dès le
10-05-2005
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.523.203
Hit-Parade