Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
487 SAGAS
690 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Peter Sellers
Peter Sellers
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
2 pages de
références
cinéma
18 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
13
couvertures
de magazines
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
KaaKooK
Citations dans les films.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
CINEZIC.fr
Bandes originales de films (titres, pochettes, infos).
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
The Internet Movie Script Database
Scénario (script)
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Carteles de Cine
Galerie d'affiches s'appuyant sur Flickr (donc tailles multiples).
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Movie Abyss
Fonds d'écran, logos, éléments graphiques et autres
Aveleyman
Galerie de personnages.
Thelin (rubrique "Cinéma")
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
The Internet Movie Plane DataBase
Avions et autres engins volants identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.
Onspoil
Révèle la fin des films.



Affiche de «SHINING»
23
mai
1980
16
oct.
1980

SHINING
(The Shining)

«L'enfant lumière»
«Shining : L'enfant lumière»

Royaume-Uni (1980) · Suspense · 2h24
Réalisé par
Avec , Shelley Duvall, Danny Lloyd, Scatman Crothers, Barry Nelson, Philip Stone, Joe Turkel, Anne Jackson, Tony Burton

 
Dans un hôtel de montagne isolé durant l'hiver et où son prédécesseur a massacré sa famille, un écrivain venu faire le gardiennage sombre à son tour dans la folie et agresse sa femme et son fils, pourvu de dons de médium.
Image-titre de «SHINING»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«SHINING»
Titre-générique de «SHINING»
Lire ce texte avec webReader
Écrivain, Jack Torrance () accepte de devenir le gardien de l'Hôtel Overlook pendant la saison morte, en pleine montagne. Stuart Ulman (Barry Nelson), le directeur, lui signale que Grady, un précédent gardien, a tué sa femme et ses jumelles avant de se suicider. Quand Jack arrive avec sa femme Wendy (Shelley Duvall) et leur fils Danny (Danny Lloyd), tout le personnel part avant les grands froids. Dick Hallorann (Scatman Crothers), un vieux chef-cuisinier noir, ressent que Danny a comme lui le "shining" : des dons de médium. De terribles visions d'ascenseur débordant de sang alertent d'ailleurs le petit garçon du danger à vivre dans cette immense bâtisse vide, coupée du monde. Les jours et les semaines passent. La neige s'est accumulée, les privant du téléphone. Jack, tout à son œuvre, devient de plus en plus instable, voire violent. Danny, qui a visité la chambre 237 où se sont déroulés de terribles événements, en revient couvert de bleus, qu'il dit avoir été infligés par une vieille femme. Wendy soupçonne à tort son mari, ce qui le met dans une rage folle ! Celui-ci se réfugie dans la salle de bal, où il discute avec l'imaginaire Lloyd, barman (Joe Turkel). "Contacté" médiumniquement par Danny, Halloran s'inquiète. Dans la chambre 237, Jack rencontre une jeune femme nue, qui, dans ses bras, se transforme en vieille femme cadavérique. Jack retourne à la salle de bal bondée, dans un style très années 1920. Il reconnaît Grady (Philip Stone) parmi les serveurs, qui lui conseille de sévir comme lui-même l'a fait. Wendy découvre que Jack tape à l'infini "All work and no play makes Jack a dullboy". Agressif, Jack la surprend. Terrorisée, Wendy l'assomme avec une batte de base-ball, puis l'enferme dans la réserve. Hélas, la fuite est impossible : Jack a détruit radio et chenillette. Près de sa mère épuisée, muni d'un couteau, Danny répète et écrit "REDRUM" (équivalent de "RED ROOM", c'est-à-dire "CHAMBRE ROUGE (de sang)"). Dans le miroir, Wendy lira "MURDER" (c'est-à-dire "MEURTRE"). Armé d'une hache, Jack poursuit Wendy et Danny. Il défoncera la porte de la salle de bain où est bloquée Wendy. [En V.O., la tête dans le trou, il lance la célèbre réplique "Here's Johnny !", maladroitement doublée par "Coucou, Chérie !".] Dans le hall, il tue d'un coup de hache Hallorann, arrivé en chenillette. Puis il poursuit Danny dans le labyrynthe, où il reste coincé. Wendy et Danny s'échappent avec la chenillette d'Hallorann. Des photos sur un mur montrent Jack au premier plan d'un bal du 4 juillet 1921...

LE chef d'œuvre d'horreur signé , magistralement interprété, qui marqua à tout jamais le genre !


 
32.189 visites
dès le
04-12-2003
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.346.928
Hit-Parade