Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
487 SAGAS
690 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Jared Leto
Jared Leto
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
5 scènes
décryptées
34 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
1
affiche
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «RONDE DE NUIT»
11
janv.
1984
11
janv.
1984

RONDE DE NUIT

France (1984) · Policier · 1h35
Réalisé par Jean-Claude Missiaen
Avec Gérard Lanvin, , Françoise Arnoul, Raymond Pellegrin, Lisette Malidor

 
En enquêtant sur les agitateurs ayant provoqué l'expulsion de squatteurs, deux inspecteurs de la brigade territoriale découvrent les méandres d'un juteux projet immobilier mêlant pègre, meurtres et politique.
Image-titre de «RONDE DE NUIT»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«RONDE DE NUIT» [1984]
Titre-générique de «RONDE DE NUIT» [1984]
Lire ce texte avec webReader
Une nuit, dans les beaux quartiers de Paris, Mara (Lisette Malidor), une sculpturale beauté noire, égorge le député Philippe Albanel (Philippe Mareuil). Bien qu'arrivés les premiers, les inspecteurs Gu Arenas (Gérard Lanvin) et Léo Gorce (), détachés de la brigade territoriale auprès du commissaire Verdier (Roland Amstutz), sont désaisis de l'affaire au profit de la Criminelle. Assistant les forces de l'ordre pour expulser des squatteurs du quartier St Grégoire, ils arrêtent deux provocateurs xénophobes, hélas rapidement relâchés. En enquêtant, ils suivent le soir un messager (Marc de Jonge) qui relève le courrier de sociétés immobilières fictives pour le déposer dans la boîte aux lettres de Bruno Lahire (Louis Navarre). Au même moment, cet administrateur de biens est assassiné par Mara, qui rapporte à son patron Sissia Carpelli (Raymond Pellegrin) l'argent gagné à leur cercle de jeu et un dossier rouge. Ce dernier contient des papiers compromettants que Raoul Favreau (Pierre Londiche), un puissant promoteur justement interviewé par la pugnace journaliste Diane Castelain (Françoise Arnoul), passe récupérer. Lorsque Arenas et Gorce rapprochent le meurtre avec leur affaire, leur chef les charge de collaborer avec leurs rivaux Tessier (Jean-Pierre Maurin) et Collard (Pierre Ivanoff) pour retrouver les deux agitateurs. Lorsque le duo les interroge dans un bar isolé, Roland Bauchaud – le messager – est abattu par Luc Marastrat (Steve Kalfa) alors qu'il tente de fuir. Torturé par Léo, le tueur câmé avoue être commandité par Lucien Segalen, dit "Le Brestois" (Gérard Desarthe). Un mandat d'amener est lancé contre ce truand. Suite à une descente de police, Mara exécute son complice Carpelli sur l'ordre de Favreau. Pistant Segalen, Gu et Léo arrivent chez lui trop tard pour le sauver du poignard de Mara, qu'ils pourchassent sur la terrasse. Comme elle flingue son collègue qui meurt dans ses bras, Arenas abat la tueuse noire. Pour cela rétrogradé et muté à Toulouse, Gu rend une dernière visite à Christine (Amélie Prévost), l'ex-épouse et néanmoins compagne de Léo. Peut-être à cause de l'influence de l'attachée du ministère (Michèle Sand) qui a suivi toute l'affaire Albanel, la journaliste n'obtiendra pas le scoop espéré, et le promoteur dévoilera fièrement la maquette du nouveau quartier St Grégoire...

 
1.384 visites
dès le
07-10-2006
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.342.999
Hit-Parade