Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
495 SAGAS
748 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Florent Pagny
Florent Pagny
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
1 scène
décryptée
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
The Internet Movie Script Database
Scénario (script)
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Aveleyman
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «PROFESSEUR HOLLAND»
18
janv.
1996
17
avr.
1996

PROFESSEUR HOLLAND
(Mr Holland's Opus)

États-Unis (1995) · Comédie dramatique · 2h20
Réalisé par Stephen Herek
Avec Richard Dreyfuss, Glenne Headly, Jay Thomas, William H. Macy, Alicia Witt, Jean Louisa Kelly, Olympia Dukakis

 
Pendant trente ans, un professeur de musique, compositeur à ses heures, bouleverse la perception scolaire de sa discipline en incluant le rock'n'roll dans ses cours, ensoutenant le talent latent de quelques élèves et en faisant ressentir le quatrième art aux sourds.
Image-titre de «PROFESSEUR HOLLAND»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«PROFESSEUR HOLLAND»
Titre-générique de «PROFESSEUR HOLLAND»
Lire ce texte avec webReader
Obtenant un poste de professeur au lycée John F. Kennedy en 1964, le jeune musicien Glenn Holland (Richard Dreyfuss) emménage avec sa femme Iris (Glenne Headly). Il commencera par respecter le programme de musique classique, et s'ennuiera autant que ses élèves, pressé de rentrer pour composer sa symphonie. Puis, à la surprise d'Helen Jacobs (Olympia Dukakis), proviseur, et de M. Wolters (William H. Macy), principal, il intéressera ses élèves à la musique grâce au rock'n'roll naissant. Grâce à beaucoup de dévouement, il parvient à donner confiance à Gertrude Lang (Alicia Witt), timide clarinettiste. Avec l'aide de son ami Bill Meister (Jay Thomas), professeur de sport, il monte une fanfare et donne sa chance à l'athlète Louis Russ (Terence Howard). Tout en rejetant la surdité de son fils Cole (Nicholas John Renner), le professeur Holland va proposer un procédé lumineux pour faire ressentir la musique aux sourds. Afin de subvenir aux difficultés financières rencontrées par son établissement, Glenn monte une revue, où il rencontre la jeune et charmante Rowena Morgan (Jean Louisa Kelly), chanteuse douée dont il poussera le talent. Même si la communication entre Cole devenu adolescent (Joseph Anderson #1) et Glenn passionné par son métier reste difficile, un respect mutuel s'établit entre le père et le fils. En 1995, au terme d'une âpre bataille pour empêcher la suppression de la section "musique", Glenn Holland est contraint de prendre sa retraite. Tous ceux que le professeur a influencé durant ses trente années de professorat, Gertrude Lang (Joanna Gleason) en tête, l'accueillent alors dans une formidable ovation, et lui offrent le plus beau des cadeaux : l'occasion de diriger pour la première fois sa "Symphonie Américaine"...

Une édifiante histoire vraie, soulignant que l'action passionnée au quotidien vaut bien mieux que toute célébrité.


 
4.155 visites
dès le
11-02-2004
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.618.425
Hit-Parade