Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
791 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Didier Bourdon
Didier Bourdon
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
3 scènes
décryptées
Acteurs au
générique
5
affiches
2
couvertures
de magazines
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
KaaKooK
Citations dans les films.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «PRÊTE-MOI TA MAIN»
01
nov.
2006
01
nov.
2006

PRÊTE-MOI TA MAIN

France (2006) · Comédie · 1h30
Réalisé par Éric Lartigau
Avec , , , Wladimir Yordanoff, Grégoire Oestermann, Véronique Barrault, Marie-Armelle Deguy, Katia Lewkowicz, Louise Monot, Luce Mouchel

 
Le conseil familial féminin ayant décrété la nécessité de son mariage, un quadragénaire, "nez" en parfumerie heureux dans son célibat, engage la sœur d'un ami et collègue, sans emploi et en instance d'adoption, comme fiancée qui l'abandonne le jour des noces. Mais comme la mère fait une attaque sous le choc, le duo change de stratégie...
Image-titre de «PRÊTE-MOI TA MAIN»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«PRÊTE-MOI TA MAIN»
Titre-générique de «PRÊTE-MOI TA MAIN»
Lire ce texte avec webReader
Durant sa période new-wave, Luis Costa () – alias "Pipou" pour les siens – était follement amoureux de Sandrine (Alix De Konopka), mais elle le quitta. Pour retrouver son odeur, il se découvrit un don et un métier : "nez" vedette chez un créateur de parfums, Francis Bertatoff (Wladimir Yordanoff). Tandis que son nouveau "Tahar" est refusé par les commanditaires, le conseil familial féminin, composé de sa mère Geneviève () et de ses cinq sœurs lasses de s'occuper de lui à quarante-trois ans, décrète qu'il doit se marier. Soucieux de rester célibataire, Luis rejette toutes les femmes qu'elles lui envoient, mais embauche Emma (), sœur de son pingre ami et collègue Pierre-Yves (Grégoire Oestermann). Comme convenu, cette fausse fiancée ne se présente pas le jour du mariage, ce qui devait permettre à Luis de simuler une dépression, écartant à jamais toute idée de mariage. Mais Geneviève a une attaque et, photo à l'appui, ses filles mettent cette rupture sur le compte d'une supposée aventure entre leur frère et une de ses relations de travail, la belle Kirsten Hansen (). Pour sauver sa mère, Luis paye de nouveau Emma pour qu'elle revienne, mais doit se montrer odieuse avec chacune. Au lieu de déplaire, ses attitudes outrageantes reçoivent une tolérance inattendue, sauf le jour où elle se moque du prénom de leur défunt père et mari... Seulement, maintenant qu'il a obtenu ce qu'il souhaitait, Luis se sent épris de celle qu'il côtoye depuis plusieurs semaines. Il le lui prouve en la rejoignant à un entretien avec une assistante sociale (???), permettant à Emma d'obtenir l'autorisation d'adopter un enfant. Au conseil féminin de nouveau réuni, Luis l'impose définitivement comme son épouse. Plus tard, dirigée par des hommes – Luis, ses quatre beaux-frères et le petit Sandro (Zachary Pons) – la famille agrandie est heureuse...

 
4.890 visites
dès le
06-11-2007
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.934.237
Hit-Parade