Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
791 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Jennifer Garner
Jennifer Garner
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
2 scènes
décryptées
23 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Movie Abyss
Fonds d'écran, logos, éléments graphiques et autres
Deezer
Bande originale en écoute (en illimité en s'identifiant)
Aveleyman
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
Internet Movie Firearms Database
Armes à feu identifiées, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «PINK FLOYD THE WALL»
14
juil.
1982
14
juil.
1982

PINK FLOYD THE WALL

Royaume-Uni (1982) · Musical · 1h35
Réalisé par Alan Parker
Avec Bob Geldof, Christine Hargreaves, James Laurenson, Eleanor David, Kevin McKeon, Bob Hoskins, David Bingham, Jenny Wright, Alex McAvoy, Ellis Dale, James Hazeldine

 
Entre la mort de son père sur les champs de bataille, l'étouffement de son enfance par sa mère et ses professeurs, et son désintérêt pour son épouse, une star du rock s'est de plus en plus murée dans son égoïsme.
Image-titre de «PINK FLOYD THE WALL»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«PINK FLOYD THE WALL»
Titre-générique de «PINK FLOYD THE WALL»
Lire ce texte avec webReader
Dans sa chambre d'hôtel, la star du rock'n roll Pink (Bob Geldof) regarde inlassablement un film de guerre et se souvient. Enfant (Kevin McKeon), il a perdu son père (James Laurenson) mort sur les champs de bataille, et fut élevé par sa mère (Christine Hargreaves) surprotectrice. Broyé comme les autres enfants par l'écrasant système scolaire, il était ridiculisé pour sa sensibilité poétique par son professeur (Alex McAvoy), lui-même victime de l'autorité de son épouse (Margery Mason). En grandissant, Pink s'est construit un mur l'isolant de plus en plus des autres. Lorsque, déprimé, Floyd appelle sa femme (Eleanor David) qu'il a par trop négligée, c'est l'amant (James Hazeldine) de celle-ci qui répond... L'œil rivé sur le petit écran, l'artiste ne se montre guère plus enthousiaste envers la groupie (Jenny Wright) qu'il a ramenée. Pris d'une crise soudaine, il dévaste sa suite richement meublée. Avec les débris, il recompose une étrange décoration. Puis il se rase le visage, le corps et les sourcils. Forçant sa porte, son manager (Bob Hoskins) et le gérant de l'hôtel (Michael Ensign) le trouvent défoncé. Avec l'aide d'un médecin (Robert Bridges), ils extirpent le chanteur de sa torpeur à grand renfort de remontants, et des assistants le traînent jusqu'à la scène. Débarquant à la tête d'une meute de skinheads, il est ovationné par son public pour ses démonstrations fascisantes. Puis, réduit à l'état d'une poupée de chiffon, il est jugé dans un procès présidé par un gigantesque ver. Suite aux témoignages de ses épouse, maître et mère, il est condamné à abattre le mur dans lequel il s'est enfermé peu à peu.

 
7.931 visites
dès le
12-03-2006
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.934.235
Hit-Parade