Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
493 SAGAS
713 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Sofia Coppola
Sofia Coppola
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
Le résumé
complet
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
KaaKooK
Citations dans les films.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
The Internet Movie Script Database
Scénario (script)
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Carteles de Cine
Galerie d'affiches s'appuyant sur Flickr (donc tailles multiples).
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Movie Abyss
Fonds d'écran, logos, éléments graphiques et autres
Deezer
Bande originale en écoute (en illimité en s'identifiant)
Aveleyman
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
The Internet Movie Plane DataBase
Avions et autres engins volants identifiés, avec photos.
Internet Movie Firearms Database
Armes à feu identifiées, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.
Onspoil
Révèle la fin des films.



Affiche de «OPÉRATION ESPADON»
08
juin
2001
12
sept.
2001

OPÉRATION ESPADON
(Swordfish)

États-Unis (2001) · Action · 1h36
Réalisé par Dominic Sena
Avec , , , , Vinnie Jones, Sam Shepard, Drea De matteo, Rudolf Martin, Zach Grenier, Camryn Grimes

 
Un malfaiteur de haut vol et un pirate informatique organisent un fabuleux braquage pour détourner une énorme somme réunie par la CIA.
Image-titre de «OPÉRATION ESPADON»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«OPÉRATION ESPADON»
1 2 »

 
0:00:36
Le film démarre d'emblée sur un gros plan de Gabriel Shear (), qui semble s'adresser au public :

Gabriel Shear Vous savez ce qui ne va pas à Hollywood ? On y fait de la merde ! De la merde absolument et incroyablement merdique. Ne croyez pas que je sois un apprenti cinéaste minable. Nous recherchons le sens de l'existence à travers les brumes et les vapeurs du narghilé. Je pourrais m'en prendre aux mises en scène étriquées, ou au jeu des acteurs, ou même à l'assemblage totalement idiot de mots sans suite que vos studios qualifient de prose. Sauf que le problème, c'est le manque de réalisme. Un élément relativement absent de la vision cinématographique de notre pays. Prenez «UN APRÈS-MIDI DE CHIEN», par exemple. Sans doute le plus beau rôle d'.
En dehors de «SCARFACE» et du «PARRAIN» n° 1. Merveilleusement dirigé. Pour moi, le chef d'œuvre de Lumet.

La caméra s'est éloignée peu à peu, et on comprend alors qu'il s'adresse à deux personnes, vues de dos. Shear coupe son cigare.

Gabriel Shear La photographie, les acteurs, le scénario, tout est au top niveau. Mais...

Shear laisse planer le silence tandis qu'il allume son cigare.

Gabriel Shear Ils n'ont jamais dépassé la limite. Maintenant, supposons que dans ce film, Sonny ait voulu réussir son coup.
Vraiment réussir son coup.
Supposons, et c'est la question-clé, qu'il ait tué les otages immédiatement.
Pas de pitié, pas de quartier. « – Faites ce que je demande, où je mets un pruneau dans la tête de la belle blonde en pattes d'éléphants. Boum ! Splash ! » Quoi, toujours pas de bus ? C'est quoi ça ? Alors, combien d'innocentes victimes aurait-il fallu massacrer, pour que la ville change de politique en cas de prise d'otages ?
Et on est en 1976, il n'y a ni CNN, ni chaînes câblées, et encore moins Internet.

Shear passe alors à l'instant présent :

Shear On passe en avance rapide. Aujoud'hui, dans la même situation.
Combien de temps les médias modernes mettraient de temps à se déchaîner ?
En seulement quelques heures, cela deviendrait le plus gros scoop de Boston à Budapest. Dix otages meurent. Vingt, trente... Implacablement. Bam ! Boum ! L'un après l'autre !
Filmé en haute définition, avec image corrigée à l'ordinateur.
On en a presque un goût de cervelle dans la bouche.
Et tout ça pour quoi ? Un autobus, un avion ? Plus deux millions de dollars en obligations d'Etat ? J'y crois pas mais, c'est comme une idée. Enfin, j'veux dire...
Bien sûr, cela ne relève pas du cinéma conventionnel, mais... Supposons.
L'interlocuteur de gauche Il y a quelque chose qui cloche dans ce film.
Shear Ah oui ?
L'interlocuteur de gauche Il ne marcherait pas.
Shear Et pourquoi ça ?
L'interlocuteur de gauche Le public aime les happy ends.
Shear, trouvant une Happy End se barre avec le fric.
Son petit ami se fait opérer, et après, ils vivront heureux ! Non ?
Le deuxième interlocuteur Non.
Shear Ha ! L'homophobie !?
Le deuxième interlocuteur Le méchant ne peut pas gagner. C'est un contrat (?) moral.
Il doit mourir à la fin, d'une façon ou d'une autre.
Shear Hum. Oui. La vie dépasse parfois la fiction...

Shear finit son café.
Dans les images qui suivent, on comprend enfin qu'il parlementait avec des policiers, au sujet d'otages piégés à l'explosif dans un terrible braquage de banque.
DÉCRYPTAGE
Si on y regarde bien, cette scène nous éclaire beaucoup sur les intentions du réalisateur : sortir du carcan puritain du cinéma hollywoodien, filmer un braquage de banque avec prise d'otages, offrir de grandes scènes explosives, faire gagner le méchant, utiliser les techniques modernes de traitement de l'image... Et peut-être même réaliser une version modernisée du film cité en référence...
TAGS
«UN APRÈS-MIDI DE CHIEN» Sidney Lumet «SCARFACE» [1983] «LE PARRAIN»
1 2 »

 
4.336 visites
dès le
09-12-2002
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.433.575
Hit-Parade