Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
487 SAGAS
690 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Simon Baker #1
Simon Baker #1
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
2 scènes
décryptées
42 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
1
ciné-gaffe
1
anecdote
12
affiches
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
ZoneSons.com
Extraits de dialogues sous forme de .mp3.
Aveleyman
Galerie de personnages.
Thelin (rubrique "Cinéma")
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «NI VU... NI CONNU...»
23
avr.
1958
23
avr.
1958

NI VU... NI CONNU...

France (1958) · Comédie · 1h35
Réalisé par Yves Robert
autres activités
Pour ce film : scénario, réalisation
+ joue : Le photographe (non crédité)
Avec , Noëlle Adam, Frédéric Duvallès, Claude Rich, Roland Armontel, Madeleine Barbulée, Pierre Stéphen, Pierre Mondy, Moustache

 
Dans un tranquille petit village français, condamné à la place d'un professeur de piano qui, transi d'amour pour la fille des châtelains, a rossé le garde-champêtre, un adroit braconnier fait le bonheur du directeur et des pensionnaires de la prison mais le désespoir des habitués à sa bonne chaire.
Image-titre de «NI VU... NI CONNU...»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«NI VU... NI CONNU...»
Titre-générique de «NI VU... NI CONNU...»
Lire ce texte avec webReader
M. Dubenoit (Frédéric Duvallès) s'enorgueillit de la tranquillité de Montpaillard, petit village dont il est maire. Seule ombre au tableau : le braconnier Blaireau () qui, s'il fait le bonheur des villageois à qui il fournit gibier et poissons hors périodes de chasse et de pêche, est la bête noire du garde-champêtre Parju (Moustache), lequel s'est juré de le coincer. Défié par les autres participants, Blaireau s'inscrit au concours proposé le jour de l'ouverture de la pêche. Alors que ses concurrents récoltent une maigre friture avec les méthodes traditionnelles, le braconnier remplit à grande vitesse une pleine bassine de poissons grâce à une canne de fortune. Amoureux transi d'Arabella de Chaville (Noëlle Adam), l'impétueuse fille des châtelains qui ne rêve que d'hommes d'action, son timide professeur de piano Amédée Fléchard (Claude Rich) décide un coup d'éclat en lui donnant rendez-vous à minuit. Surpris dans l'obscurité par le garde-champêtre, il le rosse et lui vole sa plaque. Persuadé de la culpabilité du braconnier, le maire ameute les gardes des environs pour l'arrêter. Bien que défendu par maître Guilloche (Jean-Marie Amato), l'innocent Blaireau est condamné à un mois de prison par le juge Lerechigneux (Robert Vattier). Poussée par son père (Roland Armontel) au mariage, Arabella désigne le prisonnier comme son promis, et lui porte des colis chaque jour. Culpabilisant, Fléchard fait de même. Si le maire se réjouit de l'absence de Blaireau, Parju s'ennuie, et l'hôtelier (Pierre Mirat) n'a plus rien à offrir à ses clients. Habitué à confier aux détenus les tâches qu'ils effectuaient en liberté, Monsieur Bluette (Pierre Mondy), le très ouvert directeur de la prison, charge Blaireau de ravitailler agréablement leur table, et va même jusqu'à l'accompagner à l'extérieur relever quelques pièges. La veille de la libération de Parju, découvrant que sa bien-aimée livre comme lui des colis au détenu, il lui avoue ses sentiments et son méfait. À la joie de celle-ci, il se livre au procureur (Pierre Stéphen)... qui refuse pour cause de départ en vacances !... Le procès étant suspendu, le directeur de la prison ne peut ni laisser sortir l'innocent ni laisser entrer le coupable. Maître Guilloche use de la presse pour crier au scandale, et la libération de Blaireau est accueillie en grande pompe par tout le village. Durant la fête foraine en son honneur, Blaireau trinque avec les édiles, se réconcilie avec Parju, danse avec Madame de Chaville (Madeleine Barbulée), pousse Arabella dans les bras de son soupirant, et saoule Léon de Chaville pour le convaincre d'unir ces deux tourtereaux. Mais à peine marié, Amédée est envoyé par le procureur en prison, où son épouse le rejoint pour sa nuit de noce... Tels Guignol et le Gendarme du théâtre de marionnettes, Blaireau et Parju recommencent à se chamailler...

 
5.317 visites
dès le
20-09-2005
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.350.731
Hit-Parade