Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
493 SAGAS
724 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Richard Gere
Richard Gere
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
Le résumé
complet
24 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.



Affiche de «MASTERMINDS»
22
août
1997

MASTERMINDS

«Les Sourdoués» (titre TV)

États-Unis (1997) · Suspense · 1h46
Réalisé par Roger Christian #1
Avec Patrick Stewart #1, Vincent Kartheiser, Brenda Fricker, Bradley Whitford, Matt Craven, Annabelle Gurwitch, Jon Abrahams, Michael MacRae, Katie Stuart, Earl Pastko, Callum Keith Rennie, Jason Schombing, Michael David Simms, David Paul Grove

 
Dans l'école de riches où il a déposé sa petite sœur, un adolescent féru d'informatique s'ingénie à déjouer les plans de ravisseurs sur-armés et déterminés qui réclament une rançon exorbitante.
Image-titre de «MASTERMINDS»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«MASTERMINDS» [1997]
1 2 3 »

 
0:00:42
Image-titre
Résumons-nous :
La bande de Rafe Bentley (Patrick Stewart #1) prend le contrôle d'une école de luxe. Venu accompagner sa demi-sœur (Katie Stuart) avec qui il ne s'entend guère, Ozzie (Vincent Kartheiser) est le seul à ne pas avoir été pris avec les otages. Il se cache dans les recoins de l'établissement. Profitant de sa position et de son ingéniosité, il donne du fil à retordre aux hommes de mains. Tandis que l'adolescent communique avec sa belle-mère (Annabelle Gurwitch) par talkie-walkie, Bentley intercepte la conversation pour signaler qu'il détient sa sœur. Celle-ci porte le nom (de jeune fille ?) de sa mère (Randall), différent de celui d'Ozzie (Paxton), fils d'Helen et Jake.
DÉCRYPTAGE
 
PIÈGE DE CRISTAL
0:01:54
Image-titre de «PIÈGE DE CRISTAL»
À de nombreux égards, «MASTERMINDS» est la version soft de «PIÈGE DE CRISTAL».
Dans ce succès du box-office de 1988, la bande de Hans Gruber (Alan Rickman) prend le contrôle du luxueux immeuble neuf de Nakatomi. L'officier de police John McClane (), venu voir pour Noël son épouse Holly (Bonnie Bedelia) d'avec qui il est séparé, est le seul à ne pas avoir été pris en otage. Profitant de son expérience de policier, il se faufile dans les pièces vides et les ascenseurs pour donner du fil à retordre aux hommes de main. Alors que McClane est en contact par talkie-walkie avec le sergent de police Powell (Reginald VelJohnson), Hans intercepte la conversation pour tenter de trouver un terrain d'entente. Grâce à une photo de la famille McClane, Hans identifie l'épouse – qui a repris son nom de jeune fille, Gennaro – et la prend personnellement en otage.
 
TAGS
«PIÈGE DE CRISTAL»
1 2 3 »

 
2.068 visites
dès le
11-10-2005
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.515.089
Hit-Parade