Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
499 SAGAS
775 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Neil Young
Neil Young
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
4 scènes
décryptées
55 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
3
anecdotes
19
affiches
1
couverture
de magazine
2 pièces
de
collections
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
ZoneSons.com
Extraits de dialogues sous forme de .mp3.
Aveleyman
Galerie de personnages.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «LES QUATRE CENTS COUPS»
03
juin
1959
03
juin
1959

LES QUATRE CENTS COUPS

«Les 400 coups» (écriture alternative)

France (1959) · Drame · 1h34
Réalisé par
autres activités
Pour ce film : production, scénario, adaptation, réalisation
+ joue : L'homme à la sortie du manège (non crédité)
Avec , Claire Maurier, Albert Rémy, Guy Decomble, Georges Flamant, Patrick Auffay

B.O.F. :  "Thème principal" – Jean Constantin

 
À Paris, entre mensonges et mal-être, un cancre de douze ans fugue avec l'aide d'un copain, et vole pour tenter de vivre par ses propres moyens.
Image-titre de «LES QUATRE CENTS COUPS»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«LES QUATRE CENTS COUPS»
Titre-générique de «LES QUATRE CENTS COUPS»
Lire ce texte avec webReader
À douze ans et demi, se désintéressant des études, Antoine Doinel () est envoyé au piquet par son professeur de français (Guy Decomble), qui lui colle un devoir supplémentaire à cause d'un graffiti. Dans l'appartement exigu, si son beau-père (Albert Rémy) lui témoigne gaiement son affection, sa mère (Claire Maurier), surmenée entre le ménage et son travail, se montre beaucoup plus rude à son égard. Le lendemain, réveillé en retard, Antoine n'a pas eu le temps de rédiger sa punition. Aussi se laisse-t-il entraîner par son copain René (Patrick Auffay) à faire l'école buissonnière, entre cinéma et flipper. Antoine est vu dans la rue par sa mère, mais celle-ci est dans les bras d'un inconnu (Jean Douchet)... Ce soir-là, Mme Doinel rentrant tard, il entend ses parents se quereller. Le lendemain, faute de mot d'excuse, il prétexte au collège que sa mère est morte. Seulement, dénoncé pour son escapade par le petit Mauricet (Daniel Couturier), Antoine reçoit une claque magistrale par son beau-père devant ses camarades. Fuguant, Antoine tente de dormir dans une imprimerie, passe la nuit dehors, et vole de quoi se sustenter. Inquiète, sa mère vient le chercher chez le directeur (Robert Beauvais). Elle le ramène, le dorlote, et lui promet une récompense s'il réussit en composition française. L'adolescent se passionne alors pour Balzac, au point de provoquer un début d'incendie avec une bougie placée dans une chapelle dédiée à son idole. Envoyé chez le directeur par le prof de français qui a repéré, dans sa rédaction, le plagiat de son écrivain fétiche, Antoine fugue. René se fait exclure à son tour pour le rejoindre. Volant de l'argent à sa mère (Yvonne Claudie), détournant quelques victuailles sous le nez de son père (Georges Flamant), il héberge son copain dans sa grande chambre à l'insu de ses parents. Sur une idée de René, Antoine vole une machine à écrire au bureau de son père. Mais ne parvenant pas à la revendre, il se fait pincer... quand il la ramène !... Antoine passe une nuit au commissariat, entre voyous et prostituées. Puis, suite à un entretien de Mme Doinel avec le juge (Claude Mansard), il est envoyé dans un Centre d'Observation des Mineurs Délinquants, où la discipline est de rigueur. Chez la psychologue, Antoine évoque ses larcins, ses mensonges, son désamour envers sa mère... Durant une partie de foot à l'extérieur du camp, Antoine s'échappe et atteint la plage, où il voit la mer pour la première fois...

 
14.854 visites
dès le
12-06-2005
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.762.043
Hit-Parade