Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
843 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Maria Schneider
Maria Schneider
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
Le résumé
complet
26 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
7
affiches
1
couverture
de magazine
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
KaaKooK
Citations dans les films.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «LE SCHPOUNTZ»
15
avr.
1938
15
avr.
1938

+ 07/09/2016

LE SCHPOUNTZ

France (1938) · Comédie · 2h40
Réalisé par Marcel Pagnol
Avec , Orane Demazis, Fernand Charpin, Léon Belières

 
Se laissant prendre à la blague d'une équipe de tournage de passage, un Méridional naïf monte à Paris pour devenir acteur...
Image-titre de «LE SCHPOUNTZ»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«LE SCHPOUNTZ» [1938]
«1 2 3 4 5

 
1:49:52
En cachant son succès et sa fortune, Irené () est revenu dans l'épicerie où l'accueillent son oncle Baptiste (Fernand Charpin), sa tante Clarisse (Odette Roger) et son frère Casimir (Jean Castan). Il admet que le contrat était une farce, que les joyeux farceurs, par pitié, lui ont trouvé un petit boulot aux studios, et que le maigre espoir qu'il avait de devenir une vedette s'est effacé avec le temps.

Irené Mais, une supposition. Si j'avais réussi, que je sois devenu riche et célèbre. Qu'est-ce que tu aurais dit ?
Oncle Baptiste Hé bé je serais tombé assis par terre.
Casimir Moi non.
Oncle Baptiste Tais-toi. Si tu avais réussi dans une carrière que j'ai tout fait pour t'en détourner, que dirait-on ? On dirait : il a réussi parce qu'il avait un don !
Tante Clarisse Le don de Dieu.
Oncle Baptiste Et ce don de Dieu, son oncle ne l'a pas vu ! Donc son oncle Baptiste est un couillon.
Irené Mais non, mais non. Tu ne m'as pas empêché de partir !?
Oncle Baptiste Mais parce que je n'ai pas pu te retenir. Mais si tu avais réussi... Mais pourquoi parlons-nous de ça ? Voyons, mais tu ne pouvais pas réussir ! Écoute, moi je ne suis pas connaisseur, mais je te vois pas du tout dans "Faust". Sauf peut-être dans le premier acte, tu sais, avec la barbe.
Irené Oui alors, mais une autre supposition.
Oncle Baptiste Oui.
Irené Si j'avais réussi dans le comique, que je sois devenu un grand acteur comique ?!
Oncle Baptiste Ah, ça alors, je ne t'aurais pas reçu ici.
Irené Mais pourquoi ?
Oncle Baptiste Parce qu'ici, c'est une épicerie, mais c'est une maison honorable. Ici, je ne recevrais pas le Pétomane. Je suis peut-être allé le voir chez lui, mais il ne serait pas venu faire sa musique chez moi. Enfin, est-ce que tu vois notre nom, le nom de Fabre sur l'affiche d'une pitrerie ?
Irené Ho...
Oncle Baptiste Est-ce que tu vois ça, toi ? "Fabre qui s'occupe d'Amélie" ou "Fabre qui tire au flanc" ?
Tante Clarisse Oh non ! Dieu nous garde.

Malgré tout, les Fabre seront heureux de découvrir qu'Irené, sous son seul nom de baptême, est devenu une vedette comique au cinéma.
DÉCRYPTAGE
Certes, le cinéphobe Baptiste Fabre, qui évoque "Faust" au théâtre (il parle de premier acte), fait vraisemblablement allusion aux pièces de Georges Feydeau – "Occupe-toi d'Amélie" – et d'André Mouézy-Éon et André Sylvane – "Tire au flanc". Mais ce choix de Marcel Pagnol, metteur en scène sur les planches comme derrière la caméra, ici scénariste et réalisateur, est sans doute dicté par le souci de mieux faire comprendre le clin d'œil aux spectateurs des salles obscures, pas nécessairement habitués au théâtre. En effet, à l'époque du tournage, la comédie «OCCUPE-TOI D'AMÉLIE» avait été portée à l'écran par Marguerite Viel et Richard Weisbach en 1932. De même, «TIRE AU FLANC» avait bénéficié deux fois du même traitement : en 1928 sous la direction de Jean Renoir, et en 1933 par Henry Wulschleger.
TAGS
«OCCUPE-TOI D'AMÉLIE» [1932] «TIRE AU FLANC» [1928] «TIRE AU FLANC» [1933] "Faust" [Conte]
«1 2 3 4 5

 
944 visites
dès le
05-09-2005
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
13.935.608
Hit-Parade