Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
499 SAGAS
775 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Daniel Radcliffe
Daniel Radcliffe
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
Acteurs au
générique
5
affiches
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.



Affiche de «LE MIROIR AUX ALOUETTES»
30
juin
1959
03
août
1963

LE MIROIR AUX ALOUETTES
(Costa Azzurra)

Italie – France (1959) · Comédie · 1h24
Réalisé par Vittorio Sala
Avec Alberto Sordi, Georges Marchal, Rita Gam, Elsa Martinelli, Antonio Cifariello, Giorgia Moll, Franco Fabrizi, Jacques Berthier, Giovanna Ralli

 
Durant le 12e festival à Cannes, un fruitier romain est choisi à la place de sa femme pour un petit rôle, une actrice vedette a une liaison, un Sicilien ultra jaloux fulmine de la rencontre de sa femme avec un ami italien, un journaliste flirte avec la jeune épouse de l'homme aisé dont il vient faire la biographie.
Image-titre de «LE MIROIR AUX ALOUETTES»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«LE MIROIR AUX ALOUETTES» [1959]
«1 2 3 4 »

 
1/3
0:33:27
Le maître et ses assistants...
Convoqué, Alberto (Alberto Sordi) se présente chez le metteur en scène (Nino Besozzi). Celui-ci lui exprime clairement que son épouse (Giovanna Ralli) ne convient pas, mais l'admire. Il sollicite l'avis de ses assistants.

Le maestro Qu'en dites-vous ?
L'assistant brun Oh, pour moi, c'est un jeune.
Le maestro Exact. Bravo. Un jeune.
Alberto Un  ?
Le maestro Oui. Écoute. Tu n'as jamais pensé à devenir un artiste ?

Le visiteur laisse alors se gonfler son orgueil.

Plus tard, à l'hôtel, Giovanna est réveillée par les paroles de son mari sur le balcon, la tête ornée d'une casquette blanche et noire.

Alberto Allo ? Allo Pépé ? Pépé le Moko ? (Il siffle) Qui est là ? C'est la police ? Les gendarmes ? Quoi me rendre ? Que je me rende ? Que Pépé le Moko se rende ? Jamais !
Giovanna, en lui touchant le bras Mais que fais-tu, tu rêves ?

Il explique alors que, grâce au réalisateur, une grand carrière au cinéma s'ouvre devant lui.
DÉCRYPTAGE
En 1959, le grand acteur – qui affectionnait ce genre de coiffe – avait cinquante-cinq ans, et avait interprété pas moins de soixante-douze rôles. Dans le film homonyme de 1937, "Pépé le Moko" fut l'une de ses grandes interprétations. Alberto Sordi, quant à lui, s'apprêtait à atteindre la quarantaine.
TAGS

«1 2 3 4 »

 
599 visites
dès le
12-01-2011
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.761.303
Hit-Parade