Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
499 SAGAS
775 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Margot Robbie
Margot Robbie
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
Acteurs au
générique
3
affiches
1
couverture
de magazine
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «LA LISTE NOIRE»
15
mars
1991
17
mai
1991

LA LISTE NOIRE
(Guilty by Suspicion)

États-Unis – France (1991) · Drame · 1h45
Réalisé par Irwin Winkler
Avec , Annette Bening, George Wendt #1, Patricia Wettig, Sam Wanamaker, Luke Edwards, Chris Cooper, Barry Primus, Gailard Sartain, Robin Gammell, Brad Sullivan, Roxann Dawson, Stuart Margolin, Barry Tubb

 
Au début des années 1950 à Hollywood, accusé d'être communiste et refusant de dénoncer d'autres partisans à la commission des activités anti-américaines, un réalisateur habituellement très actif se retrouve sans aucun emploi et est continuellement suivi par le F.B.I.
Image-titre de «LA LISTE NOIRE»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«LA LISTE NOIRE» [1991]
1 2 3 4 5 6 »

 
1/5
0:05:18
Bunny ramène David
À son retour d'Europe, le réalisateur David Merrill () est accueilli à l'aéroport par son ami scénariste Bunny Baxter (George Wendt), qui le ramène en voiture.

David Tu as vu Ruth ? Bunny ?
Bunny, embarrassé Euh... Non, David. Non, je n'ai pas eu une minute à moi. Là je fais du re-writing pour ma chère amie . Et puis, je me sens un peu mal à l'aise depuis votre divorce. D'ailleurs je... J'ai eu le temps de voir personne, juré. Et toi, hein ? Est-ce que tu vas la voir ?
David Qui ? ou Ruth ?
Bunny, souriant J'm'en doutais.


Plus tard, le metteur en scène rejoint comme prévu le producteur Darryl Zanuck (Ben Piazza) aux studios de la 20th Century Fox. Celui-ci regarde des rushes où chante "Bye, Bye Baby" à Tommy Noonan.

Zanuck Je veux que vous tourniez ce film pour moi. Mais nous avons un problème. J'ai un conseil d'administration à New York et je me fiche comme d'une guigne des actionnaires. C'est moi le patron et je fais les films comme bon me semble. Mais je dresse l'oreille quand ils me disent que mes films ne seront pas projetés parce qu'un politicard en mal de carrière bande pour Hollywood. Le métier se traîne. Les salles restent vides, les gens préfèrent la télé pour voir Milton Berle déguisé en bonne femme. Et là, on a ça.
David Qu'est-ce que ça veut dire "On a ça", Darryl ?

Zanuck lui tend la carte de visite d'un avocat, avec qui il lui conseille de se mettre en relation afin de se blanchir.

Zanuck, agacé par les rushes Bon dieu, dix-huit prises ! Appelez-moi Howard Hawks.
Nan, sa secrétaire Tout de suite, Monsieur.

Zanuck se désintéresse de son visiteur et exige de son interlocuteur au téléphone qu'il lui explique les différences entre les multiples prises de la même scène.

Par la suite, accusé de sympathiser avec les communistes, David rend visite à son ami Bunny sur un plateau de tournage. On entend chanter "Diamonds are a girl's best friend".

Enfin, Ruth Merrill (Annette Bening) invite dans un restaurant de Malibu son ex-mari et leur amie Dorothy Nolan (Patricia Wettig), actrice. Vue auparavant en brune, celle-ci arrive en blonde.

Ruth Dorothy, je te trouve géniale, en blonde !
Dorothy Mais j'ai toujours voulu devenir blonde. C'est vrai, ça. Je pense à me teindre depuis des années. Et puis bon : le look "Joan Croawford", c'est dépassé. Tu vois, en ce moment, c'est le look qui est "in". C'est fou ce que cette fille est devenue une coqueluche. À mon avis, elle est passée dans tous les plumards d'Hollywood pour avoir la côte aussi vite.

DÉCRYPTAGE
 
LES HOMMES PRÉFÈRENT LES BLONDES
1:08:00
Sous la direction d'Howard Hawks, a interprété ces deux chansons dans «LES HOMMES PRÉFÈRENT LES BLONDES», comédie dramatique musicale sortie en juillet 1953 aux États-Unis.
 

L'acteur américain Milton Berle a participé à près de cent œuvres cinématographiques ou télévisées. Le producteur évoque probablement "The Milton Berle Show", émission diffusée de 1948 à 1956 aux États-Unis.
Rappelons que Joan Crawford était on ne peut plus brune.
TAGS
Joan Crawford Milton Berle «LES HOMMES PRÉFÈRENT LES BLONDES» Howard Hawks
1 2 3 4 5 6 »

 
1.053 visites
dès le
14-06-2009
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.757.121
Hit-Parade