Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
493 SAGAS
715 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Cédric Klapisch
Cédric Klapisch
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
Le résumé
complet
Acteurs au
générique
1
affiche
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «LA BARAKA»
15
déc.
1982
15
déc.
1982

LA BARAKA

France (1982) · Comédie dramatique · 1h40
Réalisé par Jean Valère
Avec , Gérard Darmon, Magali Renoir, Henri Tisot, Marthe Villalonga

 
Un restaurateur marseillais accueille chez lui comme un fils l'ermite qui l'a sauvé lorsqu'il s'est blessé dans la nature.
Image-titre de «LA BARAKA»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«LA BARAKA»
 
1/5
0:07:46
Aimé Prado et sa mère
Aimé Prado () présente à sa mère (Marthe Villalonga) alitée son projet de nouvelle recette :

Sa mère La bouillabaisse au poulet !?
Aimé Oui.
Sa mère Mais tu serais pas tombé un peu sur la tête, non ! Et pourquoi pas de la bouillabaisse au lapin, pendant que tu y es ? Ou alors de la bouillabaisse à la tortue.
Aimé Bah ça, c'est une bonne idée, la tortue. C'est bon en soupe, non ?
Sa mère C'est ça... C'est ça, c'est ça... Moque-toi de ta mère, va. Que si je t'avais pas appris à faire la cuisine, tu essaierais encore à faire l'acteur. Et tu mourrais de faim, comme ton .
Aimé Qu'est-ce que tu racontes ? , il est mort de faim ? Il est mort milliardaire, , milliardaire !
Sa mère Ah ouais, milliardaire !? N'empêche qu'il est mort. Et que tu tarderas pas à l'imiter si tu continues à faire ta bouillabaisse au poulet !

Par la suite, Aimé prouvera plusieurs fois qu'il adore cet acteur, incarnation éternelle du parfait Marseillais.
Lorsqu'il fait les boutiques pour rhabiller Julien (Gérard Darmon), il lui montre son cinéma : .

Aimé Tiens, regarde ! C'est à moi, le cinéma ! C'est à moi. Je l'ai acheté en souvenir de . Tu sais pas qui c'est, Jules, ah bah non, tu es trop jeune. Un jour, je t'expliquerai qui c'est. C'est un grand monsieur, . [Il prend une voix forte au profond accent marseillais] Il marche comme ça, il parle comme ça.

Dans une discothèque, alors que tous les danseurs se sont éclipsés, Aimé propose à Julien :

Aimé Tu veux pas que je t'apprenne à faire la bouillabaisse ?

Julien fait signe que non.

Aimé Tu me fends le cœur. [Il rit, puis reprend, d'une voix plus forte] Tu me fends le cœur ! J'ai le cœur fendu par toi !

Pour finir la nuit, il s'offre une projection privée avec son sauveur. On voit bien sûr un extrait avec . Julien lui avoue alors être un taulard en fuite. Aucunement choqué, le restaurateur précise qu'il s'agit d'un film de Jean Grémillon.
DÉCRYPTAGE
Généralement crédité sous son seul nom, porte pour prénom "Jules", comme le précise Aimé Prado.
 
MARIUS [1931]
1:13:17
La réplique qu'Aimé répète est celle que prononce dans la scène du jeu de cartes dans «MARIUS», le premier volet de la trilogie marseillaise de Pagnol.
 

Le film qu'ils voient ensemble est «L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR», réalisé en 1938 par Jean Grémillon. y tient le rôle d'un honorable commerçant devenant, la nuit, le chef d'une bande de voleurs.
TAGS
«MARIUS» [1931] «L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR» Jean Grémillon
 
4.469 visites
dès le
27-08-2003
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.440.417
Hit-Parade