Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
793 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Tom Selleck
Tom Selleck
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
34 photos-
personnages
Acteurs au
générique
18
affiches
4
couvertures
de magazines
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Carteles de Cine
Galerie d'affiches s'appuyant sur Flickr (donc tailles multiples).
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «DOMICILE CONJUGAL»
09
sept.
1970
09
sept.
1970

DOMICILE CONJUGAL

France – Italie (1970) · Comédie · 1h40
Réalisé par

 
Maintenant marié avec la musicienne et père d'un bébé, notre jeune héros colore des fleurs, puis pilote des maquettes de bateaux dans une société hydraulique américaine où il rencontre une belle et silencieuse Japonaise avec qui il a une aventure, ce qui déchire son couple.
Image-titre de «DOMICILE CONJUGAL»

LES SCÈNES DÉCRYPTÉES DANS
«DOMICILE CONJUGAL»
«1 2 3 4 5 6 7 »

 
0:48:28
L'artiste à l'écran
Un soir, n'ayant plus rien à manger, Antoine () et Christine () se résignent à déguster les petits pots de leur bébé. En regardant la télévision, ils vont avoir la surprise de reconnaître dans un artiste un voisin (Claude Véga), que tous prennent pour un étrangleur à cause de son silence et de son abord difficile.

Le présentateur Au théâtre ce soir, "En direct de Marienbad".
L'artiste, d'une voix traînante et monocorde Allo. Oui oui j'écoute.
Christine Antoine, regarde. C'est notre voisin, l'étrangleur !
L'artiste Alexandre, Alexandre...
Christine Tu savais qu'il était artiste à lé télévision !?
Antoine Ah non non non, j'savais pas. C'est un chanteur ?
Christine Bah non, c'est pas un chanteur, c'est un imitateur.
L'artiste ...nière. Et vous avez gardé une vieille photo de moi.
Christine Il est pas mal, hein.
L'artiste Attendez.
Christine Formidable, regarde.
L'artiste L'année dernière.
Antoine Oui.
L'artiste C'était à Karlsbad, peut-être, ou à Marienbad. Une fois de plus, je m'avance à travers ces salons immenses. Le long de ces couloirs. Luxueux. Lugubres.
Il continue Mais je ne suis pas une apparition. Je suis une femme. Ce qui est tout le contraire. Vous dites que je suis exceptionnelle. Ah oui, c'est vrai, je suis exceptionnelle.

Le lendemain, tous ceux qui gardaient leurs distances vont le féliciter.
DÉCRYPTAGE
 
L'ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD
0:02:00
L'introduction de
«L'ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD»
L'artiste évoque d'abord «L'ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD», un drame d'Alain Resnais de 1961, où l'un des personnages emprunte la même voix, aussi lugubre que les lieux qu'il dépeint, telle qu'on peut l'entendre dès la scène d'introduction .

...du dédale de pierres sur lequel je m'avançais une fois de plus. Le long de ce couloir, à travers ces salons, ces galeries dans cette construction (pause) d'un autre siècle, cet hôtel immense, luxueux, baroque, lugubre, où les couloirs interminables succèdent aux couloirs silencieux.

 

 
BAISERS VOLÉS
1:11:09
La visite de Fabienne Tabard
dans «BAISERS VOLÉS»
La suite de sa réplique a d'abord été prononcée par Fabienne Tabard (Delphine Seyrig) dans «BAISERS VOLÉS» – le précédent volet de la saga d'Antoine Doinel filmée par . Ayant reçu le pneumatique enflammé du jeune Antoine Doinel (), elle lui rend visite au petit matin plutôt que de lui répondre par écrit.


Fabienne Tabard Bon ! J'ai lu Le lys dans la vallée. Je suis comme vous, je trouve que c'est très beau. Mais vous oubliez une chose, c'est que... Mme de Mortsauf aimait Félix de Vandenesse. C'est pas une belle histoire d'amour, c'est une histoire... lamentable. Parce que finalement, elle est morte de n'avoir pas pu... partager cet amour avec lui. Et puis je ne suis pas une apparition, je suis une femme. Ce qui est tout le contraire. Par exemple, ce matin, avant de venir ici, je me suis maquillée. Je me suis mis de la poudre sur le nez. Je me suis fait les yeux. Et en traversant Paris, je me suis aperçue que toutes les femmes faisaient la même chose. Pour le plaisir ou par politesse. Vous dites que je suis exceptionnelle. Ah oui, c'est vrai, je suis exceptionnelle. Toutes les femmes sont exceptionnelles, chacune à leur tour. Vous là, vous êtes tout à fait exceptionnel. Vos empreintes digitales sont uniques au monde. Vous le saviez, ça ? Vous êtes unique. Nous sommes tous les deux uniques. Uniques et irremplaçables.


Merci : She-wolf a identifié cette réplique prononcée par Mme Tabard.
 
TAGS
«L'ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD» «BAISERS VOLÉS»
«1 2 3 4 5 6 7 »

 
704 visites
dès le
10-08-2011
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.953.721
Hit-Parade