Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
499 SAGAS
775 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Robert Pattinson
Robert Pattinson
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
5 scènes
décryptées
4
couvertures
de magazines
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
KaaKooK
Citations dans les films.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Movie Abyss
Fonds d'écran, logos, éléments graphiques et autres
Deezer
Bande originale en écoute (en illimité en s'identifiant)
Aveleyman
Galerie de personnages.
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
The Internet Movie Plane DataBase
Avions et autres engins volants identifiés, avec photos.
Internet Movie Firearms Database
Armes à feu identifiées, avec photos.
BOX OFFICE STORY
Box-office en France.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «DEMOLITION MAN»
08
oct.
1993
02
févr.
1994

DEMOLITION MAN

«Le Destructeur»

États-Unis (1993) · Science-fiction · 1h50
Réalisé par Marco Brambilla
Avec , Wesley Snipes, , Nigel Hawthorne, Benjamin Bratt, Bob Gunton, Glenn Shadix, Denis Leary, Bill Cobbs, Troy Evans, Andre Gregory, Jesse Ventura

 
Dans une mégapole du futur quasiment dénuée de crimes, un célèbre flic de la fin du XXe siècle est sorti de sa cryoprison pour pourchasser son ennemi de toujours, miraculeusement sorti lui aussi de sa peine de congélation.
Image-titre de «DEMOLITION MAN»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«DEMOLITION MAN»
Titre-générique de «DEMOLITION MAN»
Lire ce texte avec webReader
Los Angeles, 1996. Surnommé "Demolition Man" pour ses innombrables arrestations accompagnées de destructions dans la ville, John Spartan () arrête Simon Phenix (Wesley Snipes), un fou criminel. Condamné à tort pour avoir provoqué la mort des trente otages de Phenix, il est cryogénisé comme son prisonnier.
Mégapole de San Angeles, 2032. Le dangereux Phenix s'échappe miraculeusement de la cryoprison. Dans un monde aseptisé où les crimes se limitent aux jurons et à quelques graffitis, le directeur Warden William Smithers (Andre Gregory) accepte la proposition de sa subordonnée Lenina Huxley () de réactiver son idole : John Spartan. Se retrouvant au Museum d'Histoire, seul lieu où subsistent des armes, les deux hommes du XXe siècle s'affrontent à coup de fusillades. En s'échappant, Phenix croise le Dr Cocteau (Nigel Hawthorne), à l'origine de cette société pacifique, lequel lui ordonne d'abattre Edgar Friendly (Denis Leary), à la tête de rebelles miséreux survivant dans les sous-sols. Avec quelques détenus libérés, poursuivi par Spartan et Huxley, Phenix sème la panique dans la cité. Il fait ensuite abattre Cocteau, qui l'avait programmé durant son "long sommeil" à l'ultra-violence afin de se débarrasser des rebelles. De manière glaciale et cassante, Spartan aura raison de Phenix à la cryoprison, où le criminel tentait de libérer d'autres prisonniers. Le flic du passé conseillera à Smithers et Friendly de bâtir une nouvelle société, satisfaisante pour tous : ni trop rigide, ni trop anarchique.

Un mélange très réussi d'action et d'anticipation, explosivement servi par et Snipes.


 
5.546 visites
dès le
11-06-2004
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.756.015
Hit-Parade