Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
500 SAGAS
821 ARTISTES
A B C D E
F G H I J K
L M N O P
Q R S T U
V W X Y Z
Renée Zellweger
Renée Zellweger
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
32 photos-
personnages
(avec rôles)
Acteurs au
générique
1
ciné-gaffe
10
affiches
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
uniFrance Films
Promotion des films français dans le monde. Atouts : Sorties à l'étranger ou dans les festivals. Dossiers de presse.
Sens critique
Critiques des spectateurs.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
Base de données de films français avec images
Le cinéma français en images (personnages, articles programmes TV, autres...).
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
The Internet Movie Plane DataBase
Avions et autres engins volants identifiés, avec photos.
BOX OFFICE STORY
Box-office en France.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «COMME UN BOOMERANG»
18
août
1976
18
août
1976

COMME UN BOOMERANG

France – Italie (1976) · Drame · 1h40
Réalisé par José Giovanni
Avec
autres activités
Aussi : scénario
, Carla Gravina, Charles Vanel, Dora Doll, Louis Julien, Christian de Tillière, Monique Chaumette, Louisa Colpeyn, Jacques Rispal, Suzanne Flon, Pierre Maguelon, Reinhard Kolldehoff

 
Un riche industriel au passé criminel fait tout pour éviter à son fils, qui a tué accidentellement un policier sous l'effet de la drogue, la peine capitale.
Image-titre de «COMME UN BOOMERANG»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«COMME UN BOOMERANG» [1976]
Titre-générique de «COMME UN BOOMERANG» [1976]
Lire ce texte avec webReader
La nuit du 15 avril 1975, lors d'une drogue-partie entre jeunes dans une villa niçoise, Eddy (Louis Julien), dix-sept ans, tue accidentellement un officier de police. Son père Jacques Batkin (), riche transporteur d'origine polonaise remarié à Muriel (Carla Gravina), obtient de son avocat et ami, le vieillissant maître Ritter (Charles Vanel), qu'il le défende. Décidé à sauver son fils de la prison à vie, voire de la peine capitale, Batkin rencontre la veuve Grimaldi (Suzanne Flon) afin de lui témoigner son affliction. D'abord conciliante, elle refuse sa clémence lorsque la presse révèle le passé criminel de l'industriel. Cette nouvelle suscite la fierté d'Eddy, mais son père l'en défend. Aveuglé par son amour paternel, Batkin se rend chez les Feldman (Reinhard Kolldehoff) et (Louisa Colpeyn), chez qui s'est déroulé le drame, et frappe leurs fils jumeaux (Laurent Malet) et (Pierre Malet), responsables d'avoir distribué de la drogue et sorti leur fusil. Il vient terroriser un horloger (Jacques Rispal) et son épouse (Monique Chaumette), revendeurs de câme, et provoque malgré lui une crise cardiaque chez l'homme. Imitant son père qui, en son temps, avait ainsi réussi à sortir de prison, Eddy simule la folie de la persécution, ce qui a pour effet de renforcer la sévérité du juge d'instruction (Christian de Tillière). Voyant son ami Jacques sombrer dans la déraison, Ritter invite le jeune détenu à se montrer responsable et repentant. En recevant une lettre de son fils des mains de maître Vaulnet (Gérard Hérold), qui seconde Ritter, l'industriel se précipite à la prison : Eddy a tenté de se suicider. Quelques jours avant le procès d'assises, Jacques, aidé de quelques truands, fait évader Eddy lors d'un déplacement en fourgon cellulaire. Pourchassés par la police, suivis par les journalistes, les deux fuyards parviennent à gagner la frontière italienne...

 
1.645 visites
dès le
10-11-2007
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
11.137.212
Hit-Parade