Retour à l'accueil de CINECLAP
Votre recherche (expression exacte) :
Saisissez tout ou partie d'un titre, du nom d'un acteur ou réalisateur ou personnage, ou du titre d'une revue.
Inscrivez-vous à la newsletter !
Pour recevoir chaque semaine les dernières nouveautés de Cinéclap, saisissez votre adresse mail puis validez.
0-9 A B C D
E F G H I
J K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Ajouts récents :
487 SAGAS
690 ARTISTES
A B C D E
F G H I J
K L M N
O P Q R S
T U V W-Z
Charlotte Le Bon
Charlotte Le Bon
CINÉ-
COLLECTIONS
LES LISTES
Et Aussi...
Voir aussi
pour ce
film :
Au
sommaire
1 scène
décryptée
1
couverture
de magazine
Sur le web
Internet Movie Data Base
LA référence mondiale sur le cinéma.
Wikipédia
L'encyclopédie communautaire dans sa version française.
Allociné
Informations standard, bandes-annonces, images, critiques.
Erreurs de films
Erreurs dans les films, gaffes de tournage
Sens critique
Critiques des spectateurs.
KaaKooK
Citations dans les films.
Lieux de Tournage Cinématographique
Lieux de tournage, principalement en France.
Deja Scene
Indique pour chaque acteur avec quel(s) acteur(s) du même film il a déjà joué.
SubsMax
Sous-titres dans plusieurs langues.
ShotOnWhat ?
Liste le matériel (caméras, lentilles...) utilisé.
CineMaterial
Galerie d'affiches miniatures groupées par visuels.
Carteles de Cine
Galerie d'affiches s'appuyant sur Flickr (donc tailles multiples).
Kinopoisk
Notamment galerie d'affiches de grandes tailles.
MovieStillsDB
Banque d'images par film : images publicitaires, photos de tournage, photos d'exploitation...
Movie Abyss
Fonds d'écran, logos, éléments graphiques et autres
Deezer
Bande originale en écoute (en illimité en s'identifiant)
Internet Movie Cars DataBase
Voitures et autres véhicules identifiés, avec photos.
Internet Movie Firearms Database
Armes à feu identifiées, avec photos.
JP's Box-Office
Box-office en France. Rang Paris/France/Monde/USA.
Box Office Mojo
Box-Office aux États-Unis.
The Numbers
Tous les chiffres, aux États-Unis.
calindex.eu
Index d'articles parus dans la presse cinéma française, avec couvertures des magazines.
Ciné-ressources
Le catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma.



Affiche de «8 MILE»
08
nov.
2002
26
févr.
2003

8 MILE

États-Unis (2002) · Drame · 1h50
Réalisé par Curtis Hanson
Avec Eminem, Kim Basinger, Brittany Murphy, Mekhi Phifer, Evan Jones #1, Omar Benson Miller, Eugene Byrd, De'Angelo Wilson, Anthony Mackie, Taryn Manning, Michael Shannon #5

 
En 1995 à Detroit, un jeune Blanc vivant dans un milieu défavorisé réalise son rêve de participer à des batailles-rap, habituellement exclusivement disputées par des Noirs.
Image-titre de «8 MILE»

LE RÉSUMÉ COMPLET DE
«8 MILE»
Titre-générique de «8 MILE»
Lire ce texte avec webReader
À Détroit, la "8 Mile Road" sépare les quartiers blancs des quartiers noirs. En 1995, Jimmy Smith (Eminem), surnommé "Rabbit" depuis l'enfance, est managé par son ami Future (Mekhi Phifer) pour participer à une bataille-rap, où deux rappeurs s'affrontent chacun leur tour en improvisant durant quarante-cinq secondes. Seul Blanc dans cette discipline, il reste muet, comme tétanisé. Il rentre chez sa mère Stéphanie (Kim Basinger), une alcoolique vivant sans ressources dans une roulotte avec sa petite fille Lily (Chloe Greenfield) et avec son compagnon Greg Buehl (Michael Shannon), ancien camarade de classe de Jimmy. Ses journées se partagent entre un boulot rébarbatif à l'usine, sa passion dévorante du rap, et ses virées avec Future, Wink (Eugene Byrd) – qui veut lui faire passer une audition – et les "3-1/3" – Sol (Omar Benson Miller), Cheddar Bob (Evan Jones #1) et DJ Iz (De'Angelo Wilson). Séparé de Janeane (Taryn Manning), Rabbit rencontre Alex (Brittany Murphy), qui ambitionne de devenir une star. À cause de son échec, "Rabbit" se bat contre les membres du "Monde Libre", groupe de rap rival mené par Papa Doc (Anthony Mackie), et refuse de participer à la prochaine bataille à laquelle l'a inscrit Future. Pourtant, soutenu par l'admiration et l'amour d'Alex, et malgré les heures supplémentaires proposées par Manny (Paul Bates), son chef de chantier, Jimmy se rend au Shelter. Après s'être qualifié contre Lyckety-Splyt (Strike), puis contre Lotto (Nashawn "Ox" Breedlove), du "Monde Libre", il cloue littéralement le bec à Papa Doc, tenant du titre. Ovationné par le public noir où s'est glissée Alex, prête à partir pour Hollywood, "Rabbit" obtient son titre de rappeur blanc. Il reprend toutefois le chemin de l'usine, déclinant l'offre de Future d'organiser des batailles-rap ensemble.

 
9.147 visites
dès le
10-10-2004
© CINECLAP, le Cinéma qui fait Référence !
Bookmark and Share
10.355.442
Hit-Parade